Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Blake Edwards et les femmes

La Cinémathèque revient depuis cet été sur le cinéma de Blake Edwards. Et si son nom ne vous dit peut-être rien, sa Panthère Rose vous est sûrement familière. Rétrospective de la carrière prolifique du cinéaste, le musée programme deux mois durant les films de l'Américain, de ses comédies vaudevillesques à ses films plus mélancoliques. Soit 37 films.

Blake Edwards, c'est évidement "La Panthère Rose" et "Diamants sur Canapé" mais aussi "Victor/Victoria", "La Grande Course autour du monde", "Elle" ou "The Party". Considéré comme le plus grand réalisateur de comédies à Hollywood à une période de refonte brutale de l'industrie, il aura marqué le cinéma de ses scènes burlesques, ses personnages "joyeusement vulgaires" et ses figures féminines indépendantes.

Si Blake Edwards a fait de Peter Sellers (l'inspecteur Clouseau), Tony Curtis et Jack Lemmon ses acteurs fétiches, il en est de même pour les femmes auxquelles il vouait une admiration sans bornes. Julie Andrews, sa femme, tournera sept fois sous sa direction, notamment dans le film "Victor/Victoria" en 1982.

Et des femmes dans la cinématographie de Blake Edwards, il y en aura eu et non des moindres : Audrey Hepburn, Natalie Wood, Debbie Reynolds, Claudia Cardinale, Bo Derek ou Kim Basinger. Des muses qui ponctuent tout son cinéma et qui occupent logiquement une place spéciale dans cette rétrospective complète, à découvrir jusqu'au 16 octobre 2011.

Blake Edwards,

du 24 août au 16 octobre 2011.

51 rue de Bercy, 75012 Paris

Caroline Lazard