Loris Azzaro

Métier : Couturier
naissance : Le 9 Février 1933
décès : Le 20 Novembre 2003
signe astrologique : Verseau
Pays : France

dernières news sur Loris Azzaro

Biographie de Loris Azzaro

Loris Azzaro est né le 9 février 1933 à Tunis de parents siciliens. Adolescent, il se passionne pour la mode et s'essaye au stylisme en dessinant des vêtements pour sa mère. Après une licence en lettres modernes, obtenue à l'université de Toulouse, il devient professeur et enseigne le français et l'italien dans des collèges et lycées toulousains.

Entre temps, en juillet 1957, il épouse Michèle Carcy. Peu passionné par son métier, il arrête rapidement, quitte Toulouse et s'installe dans son pays natal, la Tunisie, avec sa femme mannequin. Il commence à créer quelques bijoux fantaisies pour sa compagne, puis, via "le bouche à oreille", pour d'autres femmes. Très imaginatif, il complète ses bijoux avec des sacs en perles. Ses créations artisanales parviennent jusqu'à Saint Tropez et séduisent l'actrice Brigitte Bardot .

En 1962, il décide de changer de vie et de s'installer à Paris avec femme et enfant (sa fille de 3 ans). Les premiers temps sont difficiles pour le créateur et sa famille. Avec l'aide financière de son beau-père et le soutien de son épouse, il ouvre son premier atelier d'accessoires de mode, en 1965, dans lequel il crée des accessoires (bijoux, sacs, ceintures,...) et des petits hauts brodés de perles. Rapidement, il revient à sa passion de jeunesse, la création de vêtements pour femme.

En 1967, il se lance dans le prêt-à-porter féminin, ouvre sa maison de couture rue du Faubourg Saint Honoré, au N°65, et présente sa première collection au Grand Hôtel de Paris. Ses modèles font sensation, il offre des robes du soir a fourreaux sexy, des bustiers drapés, et innove avec impertinence en ajourant ses modèles.

En 1968, l'apparition de l'actrice Marisa Berenson en première de couverture d'un magazine, habillée de sa robe ajourée aux trois anneaux, provoque un engouement sans précédent. Le style glamour du créateur conquiert rapidement des célébrités telles Brigitte Bardot, Sophia Loren ou Dalida qui adopte les robes du soir strassées. Il compte également parmi ses fidèles Claudia Cardinale, Michèle Morgan, Raquel Welch, Joan Collins, Victoria Principal ou Tina Turner, et plus récemment Jane Birkin, Isabelle Adjani , Nicole Kidman , Liz Hurley, Sharon Stone ou Vanessa Paradis .

Le créateur exerce son talent dans différents domaines artistiques.
En 1971, il crée une robe pour Liza Minelli dans le film "Cabaret" (sorti en 1972). Dans les années 80, il crée des costumes de scène pour Raquel Welch dans "Woman of the Year", une comédie musicale jouée à Broadway, ou des robes de scène théâtrale pour "Le Bluffeur", une pièce de Marc Camoletti, en 1984. Touche à tout talentueux, il conçoit de décors et des costumes tant pour le Crazy Horse, célèbre cabaret parisien, que pour la Scala, l'opéra de Milan, et même des tenus de scène pour la chanteuse Tina Turner.

Parallèlement au prêt-à-porter féminin, Loris Azzaro s'investit dans le parfum. En 1975, il lance "Azzaro Couture", un premier parfum pour femme, dans un magnifique et inédit flacon aux formes arrondies et doté d'un bouchon strassé. Puis, en 1978, il propose le célèbre et très actuel "Azzaro pour Homme", une fragrance masculine qui dès sa sortie remporte un vif succès tant auprès de la gente masculine que féminine, et reste aujourd'hui l'un des parfums les plus vendus en France et en Europe. En 1984, le créateur complète sa gamme avec "Azzaro 9" pour femme, puis, en 1989, avec un deuxième parfum homme, "Acteur".
En 1992, il diversifie sa gamme et lance une ligne de prêt-à-porter pour homme. Ses costumes et ses smokings à la coupe parfaite, élégants et raffinés, conquièrent les hommes politiques français et quelques princes européens ou arabes.
En 1993, "Oh la la" s'ajoute à la gamme de parfums pour femme, suivie, en 1995, par "Eau Belle", dotée d'un flacon très original en forme de 3 gouttes superposées, signé Federico Restrepo.
Cette même année 1995, Clarins , fabricant et distributeur de produits cosmétiques acquiert les parfums Azzaro .

La saga des parfums se poursuit avec "Chrome" et son flacon carré, création du designer Federico Restrepo ; une fragrance pour homme qui est aujourd'hui la plus vendue de la marque, et particulièrement aux Etats Unis. Suivent "Azzura" en 1999, la triologie "Pure Vétiver" en 2000, "Pure Lavender" en 2001, et "Pure Cédrat" en 2002, puis "Orange Tonic" en 2002, et enfin "Visit for Men" en 2003.

Cependant, malgré le succès des parfums, l'image du styliste s'est ternie. Ses créations en prêt-à-porter féminin ne connaissent plus l'engouement des années 60-70, et sont jugées inadaptées, voire obsolètes, par les femmes actives, les "working girls" des années 80-90. Si les robes de soirée apparaissent toujours aussi élégantes sur les tapis rouges, les autres créations prêt-à-porter de Loris Azzaro sont délaissées au profit d'autres marques de luxe.

Peu de temps après, Loris Azzaro est confronté à des différends familio-professionnels avec son épouse Michèle Azzaro, associée majoritaire avec 75% de sa maison de couture. En 1997, elle lui retire toute activité, et l'oblige à quitter ses fonctions tant administratives que créatives.
En 2001, il reprend les rênes de sa griffe, suite au placement sous curatelle de son épouse (en raison de son état psychologique), et sa fille, Catherine, devient présidente-directrice générale. Fin 2002, Michèle Azzaro (mesure de curatelle levée) reprend la tête de la maison de couture, et vend la griffe au groupe financier Frey, début 2003. Cette même année, ultime rebondissement dans la saga familiale, Loris Azzaro revient, mais affaiblit physiquement, il nomme Vanessa Seward à la tête de la direction artistique. Le 20 novembre 2003, le célèbre créateur s'éteint à l'âge de 70 ans, emporté par un cancer.

autour de Loris Azzaro