Accueil
Mode
Street Style
La petite robe noire
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Fashion Week
Défilés
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Detox in the city
Boutique Burberry
FRANCE

Burberry
65 BOULEVARD DE LA CROISETTE
06400 CANNES
+33 (0) 4 93 94 92 20

Burberry
55 RUE DE RENNES
75006 PARIS
+33 (0)1 45 48 52 71

Burberry
8 BOULEVARD MALESHERBES
75008 PARIS
+33 (0)1 40 07 77 77


Derniers articles
Lily James : de Cendrillon candide à égérie sexy du parfum Burberry
le 26 Août 2016 à 12:00
Lily James : de Cendrillon candide à égérie sexy du parfum Burberry
Egérie du nouveau parfum My Burberry Black, Lily James se met à nu... Zoom sur une star à...
Brooklyn Beckham, oeil expert pour Burberry
le 13 Juillet 2016 à 18:00
Brooklyn Beckham, oeil expert pour Burberry
Bon sang ne saurait mentir : l'aîné des enfants Beckham, Brooklyn, devient photographe pour Burberry,...
La campagne arty de Burberry
le 01 Juin 2016 à 18:00
La campagne arty de Burberry
Le photographe Mario Testino et l'artiste britannique Luke Edward Hall sont à l'origine d'une campagne...
Lèvres dark : la bouche a trouvé son nouveau rouge
le 26 Avril 2016 à 12:00
Lèvres dark : la bouche a trouvé son nouveau rouge
Les carnations les plus sombres habillent désormais les lèvres des modeuses. Zoom sur une tendance qui...
Burberry, un service de personnalisation pour un trench unique
le 10 Mars 2016 à 12:00
Burberry, un service de personnalisation pour un trench unique
Plus qu'un simple imperméable, un indispensable intemporel, le trench-coat Burberry se fait désormais...
Histoire
CHRONOLOGIE

1856 : Ouverture d'une boutique de confection à Basingstoke, Hampshire par Thomas Burberry, apprenti drapier, 21 an
1870 : la boutique emploie 80 personnes
1880 : Invention de la "gabardine"
1888 : La marque la décline en cinq épaisseurs
1891 : Installation de la marque à Londres qui devient "Burberry & Sons"
1895 : Commande de nouveaux uniformes du ministère de la défense : le "Tielocken" est né
1900 : Innovations pour les grands sportifs
1901 : Naissance du logo l'"Equestrian Knight"
1909 : Ouverture d'un magasin à Paris Malesherbes et implantation aux Etats-Unis et en Amérique du Sud.
1912 : Le magasin de Haymarket emménage au n° 30 de la rue, adresse mythique
1914 : Creation du " Trench Coat " (littéralement, " manteau des tranchées ") pour l'armée.
1919 : "Royal Warrant" ("Reconnaissance Royale") obtenu, la marque devient fournisseur officiel du roi George V.
1920 : Création du célèbre motif tartan le " Nova Check "
1926 : Mort de Thomas Burberry
1942 : Le "Trench Coat" dans le film culte "Casablanca"
1955 : Second "Royal Warrant" de la reine Elizabeth II
Rachat de la marque de distribution par GUS (Great Universal Stores)
1988 : Nouvelle ligne: "Thomas Burberry" qui cible les femmes
1989 : "Royal Warant" du Prince de Galles, fournisseur officiel du futur roi d'Angleterre
Début 90s : campagnes publicitaires avec Christy Turlington .
1997 : Rose Marie Bravo à la tête de la griffe.
Roberto Menichetti directeur artistique
Egéries : tops Stella Tenant ou Kate Moss
1999 : Burberrys' abandonne son "s", pour "[brand=4294924665]Burberry[/brand]"
Nouvelle ligne : "Burberry Prorsum".
2000 : Inauguration boutique sur New Bond Street, à Londres et à Los Angeles, Düsseldorf, Berlin, Barcelone, Soho à New York
Apparition de Kate Moss en bikini Burberry. Nouveau succès
Démocrtisation de la marque : image prestigieuse mise à mal
la griffe investit dans le secteur du parfum
2001 : Christopher Bailey succède à Roberto Menichetti à la direction artistique
L'emblématique "Trench Coat" de la ligne "Burberry Prorsum" coloré de rose ou de
Le tartan rose pâle, baptisé "Candy Check"
2002 : Inauguration de son " magasin fleuron " à New York 57th Street
Deuxième flagship à Knightsbridge (Londres), première boutique en Italie (Milan)
2004 : Lancement ligne de sous-vêtements masculins et confection sur mesure pour les "Trench Coats"
2006 : Plainte déposéd par Burberry contre des faussaires, condamnés à 13 000 $ d'indemnités
2005 : Début juillet, Angella Ahrendts succède à Rose Mary Bravo à la direction de la griffe.
GUS se retire définitivement. La griffe retrouve son indépendance.
2006 : 150 ans de la griffe. Collection anniversaire "Our Burberry Icons Collection", hommage aux emblèmes de la maison
2007 : Première collection "Burberry Enfant" boutiques spécifiques aux Etats-Unis, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Turquie...
Ouvertures de magasins en Belgique, Espagne, Italie, République Tchèque
Retour de Burberry dans les vêtements pour le ski. Lancement d'une gamme d'accessoires destinés aux animaux compagnie
La marque menace de poursuites le groupe Iconix pour contrefaçon
2008 : Nouvelle collection de bijoux : "Burberry Joaillerie"
Burberry s'installe chez Harrods (Londres)
Premières boutiques dédiées aux collections enfants à Hong Kong, à Westchester (New York) et Palo Alto (Californie).
2009 : 150 000 faux Burberry (vêtements et accessoires), importés de Chine, trouvés à l'aéroport de Rome: valeur marchande: 10 millions d'euros
Lancement de "Burberry London Lifestyle"
Retour de "Burberry Prorsum" aux Fashion Weeks de Londres
Ouverture Boutique Burberry Enfant à Istanbul et Dubaï
Inauguration d'un 6ème point de vente en Chine (Pékin)
2009 : Haymarket, le mythique bâtiment londonien est délaissé pour la "Horseferry House", près de Westminter
Burberry USA s'installe dans Manhattan, au 444 Madison Avenue, dans un
2010 : Emma Watson est l'égérie de la marque pour sa collection Automne-Hiver
Burberry envisage de lancer sa ligne de maquillage


HISTOIRE

Au Royaume Uni, Burberry n'est pas une simple griffe. La maison de couture plus que centenaire est une véritable institution, un monument national datant de l'époque victorienne, symbolisant le luxe et le raffinement.

En 1856, Thomas Burberry, simple apprenti drapier anglais de 21 ans, ouvre une boutique de confection à Basingstoke, dans le Hampshire. Ce sportif souffrant de rhumatismes, se spécialise dans les vêtements chauds, particulièrement dans les vêtements dédiés aux les activités en plein air comme la chasse et la pêche.
Ainsi, la marque Thomas Burberry fidélise rapidement les notables de la région et agrandit sa boutique, jusqu'à la transformer en 1870, en un grand magasin qui emploie 80 personnes.

Il faut savoir qu'à cette époque, le seul vêtement offrant une réelle protection contre la pluie est l'imperméable en caoutchouc. Mais il est lourd, peu pratique et favorise la transpiration. Thomas Burberry cherche alors une matière "respirante", combinant légèreté, chaleur et résistance à la pluie. Il trouve la solution près d'un berger local, qui porte une veste en laine alliant toutes les caractéristiques requises et crée, en 1880, un tissu très novateur : la "gabardine". Après l'avoir fait breveter en 1888, la marque le décline en cinq épaisseurs : "Double-Weave", "Airylight", "Wait-a-Bit", "Tropical" et "Karoo". Grâce à cette étoffe, la marque complète sa ligne de vêtements chauds pour hommes et femmes, destinés au sport et loisirs de plein air. Un véritable succès.
En 1891, la marque peut alors s'installer à Londres. Elle ouvre un nouveau magasin au 18-22 Haymarket et modifie son nom en Thomas " Burberry & Sons ".

En 1895, Burberry est chargée par le ministère de la défense de créer de nouveaux uniformes: ils doivent être résistants et imperméables. La griffe lance alors le "Tielocken", un long manteau en gabardine pour équiper les généraux britanniques pour la guerre des Boers en Afrique du Sud (1899-1902). Rapidement, ce manteau est porté par tous les officiers de l'armée britannique.

En 1901, la marque se choisit un logo symboliquement fort : l'"Equestrian Knight", un chevalier en armure chevauchant son destrier, doté d'un écu gravé de la lettre " B " et d'une lance. Il est accompagné du terme latin "Prorsum", qui signifie "aller de l'avant".

Parmi ses clients, la griffe compte déjà quelques célébrités. Le Roi Edouard VII, pour obtenir de son personnel son " Trench Coat " disait : " Give me my Burberry ". C'est ainsi que le souverain contribua à populariser la marque et à transformer ce nom propre en un nom commun.

Au début du 20ème siècle, la marque innove pour les grands sportifs, qu'ils soient chasseurs, pêcheurs, skieurs, tireurs à l'arc, golfeurs, ou joueurs de tennis... Elle habille également les premiers aviateurs, les pilotes de montgolfières, ou les grands explorateurs des Pôles Nord et Sud. Ainsi, accompagne-t-elle, en 1911, Roald Amundsen et son équipe dans la conquête du Pôle Sud, avec des vêtements et des tentes en gabardine spécialement conçus pour résister aux températures extrêmes de l'Antarctique.

Simultanément, la marque se lance dans une politique d'expansion à l'international. Après l'ouverture, en 1909, d'un magasin à Paris, boulevard Malesherbes, elle s'implante aux Etats Unis et en Amérique du Sud. En 1912, le magasin de Haymarket emménage au n° 30 de la rue, adresse qui sera celle de la griffe jusque fin 2008.

Au début de la première guerre mondiale, le "War Office", l'administration de l'armée britannique, demande une nouvelle version du "Tielocken", adaptée aux techniques contemporaines de guerre. Il est alors doté d'une ceinture à anneaux pour y suspendre grenades, cartes et flasques ainsi que de courroies fixées aux épaulettes destinées à maintenir une sacoche, des jumelles et un masque à gaz. La marque ajoute aussi un large rabat sur le devant, essentiel pour protéger le coeur. Grâce à sa résistance et sa fiabilité contre les intempéries dans les tranchées, ce manteau prend rapidement le nom de " Trench Coat " (littéralement, " manteau des tranchées "). Entre temps, en 1915, la marque exporte ses "Trench Coats" au Japon. Après la guerre, les soldats survivants le ramenant chez eux, le "Trench Coat" entame une nouvelle vie civile. Lors de la deuxième guerre mondiale, il équipera les armées britannique, américaine, soviétique et allemande.

Burberry acquiert ses lettres de noblesse, en 1919, lorsque la marque obtient le "Royal Warrant" (la "Reconnaissance Royale") du roi George V. Avec cette accréditation, la marque devient fournisseur officiel du souverain.

En 1920, la marque crée son célèbre tartan : un motif à carreaux beiges, noirs, blancs et rouges. Elle le baptise " Nova Check " (" Ecossais Nova "), le fait breveter, puis l'utilise en doublure de son " Trench Coat ".
Avec l'arrivée de l'automobile, Burberry innove et crée également des vêtements adaptés à ce nouveau moyen de transport.

Thomas Burberry s'éteint le 27 août 1926, laissant les rênes d'une griffe en pleine croissance à ses deux fils, Thomas Newman et Arthur Michael.
Avec le succès de son "Trench Coat", la marque de luxe délaisse certains de ses produits, pour se concentrer sur les vêtements pour Homme et ses imperméables en gabardine progressivement déclinés dans différentes matières, comme la soie ou le cuir.

En 1942, le "Trench Coat" fait une apparition remarquée, dans le film culte "Casablanca" où il est élégamment porté par Humphrey Bogart. Le cinéma contribue alors largement à créer une nouvelle mode : l'imperméable masculin est adopté par des célébrités féminines, telles Greta Garbo, Marlene Dietrich ou Lauren Bacall. Par la suite, il devient un accessoire cinématographique, omniprésent dans "Breakfast at Tiffany's" (1961) avec Audrey Hepburn, dans "La Panthère Rose" (1963) avec Peter Sellers, dans la série " Columbo " (dès 1968) avec Peter Falk, et plus récemment, dans la série "Sex and the City" avec Sarah Jessica Parker , ou encore dans "The Matrix" avec les personnages Néo et Morpheüs.

En 1955, la griffe obtient une nouvelle fois le "Royal Warrant" de la reine Elizabeth II. Très convoité, ce titre de fournisseur officiel de la souveraine est une preuve de qualité et d'excellence. Pourtant, cette même année, Burberry perd son originalité familiale et novatrice avec son rachat par GUS (Great Universal Stores), un groupe britannique de distribution et de vente par correspondance.

Dans les années 60, la boutique parisienne Burberry met en avant la qualité de sa doublure tartan en présentant un imperméable complètement retourné accompagné d'un parapluie déployé avec ce même "Nova Check". Face à l'engouement suscité par ce parapluie, la marque lance cet accessoire. Plus tard, le tartan se déclinera sur des écharpes en cachemire avec le même succès.

Fin 70, le mouvement punk adopte le "Trench Coat", puis dans les années 80-90, il compte des adeptes tant parmi les intellectuels qu'auprès des fans de gothique et des amateurs de musique "métal", ou "indus". Victime de son succès, l'imperméable est revisité par d'autres marques (Versace , Smalto , Zara , Donna Karan New York).

Dans les années 80, la marque prospère à l'international, particulièrement aux Etats-Unis et au Japon, avec ses imperméables et son prêt-à-porter pour hommes. Mais la marque garde pour le grand public, une aura très masculine, une image limitée au "Trench Coat" pour homme.
En 1988, souhaitant changer son image et conquérir une clientèle plus jeune et féminine, Burberry lance une nouvelle ligne: "Thomas Burberry". Ces collections offrent un style plus décontracté, des modèles traditionnels modernisés, tels que des mini-kilts, à des prix plus accessibles.

L'année suivante, Burberry reçoit le " Royal Warant " du Prince de Galles, et devient l'un des fournisseurs officiels du futur roi d'Angleterre. Et, en 1990, le "Trench Coat" apparaît tout de tartan vêtu.

Début des années 90, pour rajeunir son image, la marque fait alors appel au mannequin Christy Turlington pour ses campagnes publicitaires.
En parallèle, la griffe lance un service de couture sur mesure pour ses clientes les plus fortunées, puis, diversifie sa gamme et multiplie les accords de licence pour des produits aussi divers que des sacs à main, des parfums, un whisky, des vêtements pour enfants, des jouets, des cookies, des biscuits apéritifs, une carte de crédit VISA... Mais cette dispersion se révèle assez négative et ternit l'image de luxe de la marque.

En 1997, le groupe GUS appelle Rose Marie Bravo à la tête de la griffe. Ex-présidente de Saks, devenue PDG de Burberry, la femme d'affaires américaine compte bien moderniser la griffe et lui redonner tout son prestige. La marque tourne une page de son histoire, rompt les licences multiples et inutiles pour ne garder que les essentiels, comme celles des parfums, des montres ou des lunettes.

La direction artistique est confiée au styliste Roberto Menichetti, les campagnes publicitaires à Fabien Baron, les photographies à Mario Testino et l'image aux tops models Stella Tenant ou Kate Moss. La griffe rajeunit alors ses collections, revisite ses anciens modèles en les modernisant et en les colorant, et décline son "Nova Check" sur des modèles destinés aux jeunes femmes.

En 1999, Burberrys' abandonne son "s", pour devenir Burberry, et elle lance une nouvelle ligne : "Burberry Prorsum". Fidèle à sa devise, la marque va de l'avant et offre des collections couture très tendances, luxueuses et destinées à une clientèle restreinte.

Fin des années 90 et début des années 2000, la griffe revoit sa distribution et rénove ses boutiques avant de reprendre le développement de son réseau international. En septembre 2000, elle inaugure une immense boutique sur New Bond Street, à Londres. D'autres boutiques voient le jour à Los Angeles, Düsseldorf, Berlin, Barcelone ou Soho à New York.

En 2000, l'apparition de Kate Moss en bikini Burberry provoque un incroyable engouement d'une nouvelle clientèle beaucoup plus jeune. La marque rencontre à nouveau le succès.
La griffe se "démocratise" avec des accessoires plus accessibles à moins de 150 euros, tels que des porte-monnaies ou des casquettes. Ces nouveaux produits arborant le tartan connaissent un engouement sans précédent auprès d'une clientèle inattendue. Des jeunes de banlieues britanniques, des rappeurs, et même des hooligans s'approprient ce signe de reconnaissance élitiste, et arborent fièrement leurs acquisitions, qu'elles soient vraies ou fausses. Car avec le succès, les contrefaçons bon marché se multiplient. Si la griffe a retrouvé l'inspiration créative de ses débuts, et une santé économique, son image prestigieuse est sérieusement mise à mal.

En mai 2001, Christopher Bailey succède à Roberto Menichetti à la direction artistique. Pour mettre un terme au succès du "Nova Check", le tartan est éliminé des défilés, et la casquette Burberry disparaît des accessoires. Et, désormais, les collections "Burberry Prorsum" ne seront plus présentées à Londres, mais uniquement lors des Fashion Weeks de Milan.
Rapidement la griffe retrouve tout son prestige et acquiert une image rajeunie "so british" avec des collections "Burberry Prorsum" successives dynamiques et très tendances.

L'emblématique "Trench Coat" de la ligne "Burberry Prorsum" (en version originale sous l'étiquette "Burberry London") est revisité et coloré de rose ou de vert : à chaque saison, un nouveau "Trench Coat". Et, progressivement, la griffe va réintroduire discrètement son imprimé écossais, le réinterpréter. Le tartan va également prendre de nouvelles couleurs pour apparaître en rose pâle, baptisé "Candy Check", ou en noir et blanc sur des sacs ou des chaussures.

En octobre 2002, la griffe inaugure son " magasin fleuron " à New York : 2.000 m2 sur la 57th Street, entre la 5th Avenue et Madison.
Suivent un deuxième flagship à Knightsbridge (Londres), puis une boutique à Milan (la première en Italie).

En 2004, la griffe lance des sous-vêtements masculins et la confection sur mesure pour ses "Trench Coats". Elle propose de personnaliser son imperméable avec des formes différentes, sept couleurs au choix, des boutons en corne, ou une étiquette avec initiale.

Deux événements marquent l'année 2005. Début juillet, Angella Ahrendts succède à Rose Mary Bravo à la direction de la griffe. Et, en fin d'année, le distributeur britannique GUS se retire définitivement permettant à la griffe de retrouver son indépendance.

Parallèlement à ses collections, la griffe se lance dans la chasse aux contrefaçons et fait appel à deux avocats pour débusquer les copieurs lors des salons professionnels du textile et des accessoires ou dans les boutiques. Ainsi, en 2006, Burberry dépose plainte contre le gérant d'une société et cinq revendeurs chinois, avec Chanel, Vuitton, Prada ou Gucci : les faussaires sont condamnés à 13 000 $ d'indemnités, une somme minime compte tenu du préjudice, mais c'est un premier pas.

En 2006, la griffe fête ses 150 ans avec une collection anniversaire baptisée "Our Burberry Icons Collection", un véritable hommage aux emblèmes de la maison de couture. La gabardine, le "Trench Coat", l'"Equestrian Knight" et le "Nova Check" sont luxueusement revisités. Le "Trench Coat" se pare de fourrure, et le chevalier "Prorsu " orne un sac imprimé matelassé tartan.

En 2007, la marque menace de poursuites le groupe Iconix pour contrefaçon du "Nova Check" sur un "Trench Coat" London Fog, avant de parvenir à un accord amiable. Contrepartie du succès planétaire, la contrefaçon est un véritable problème pour la marque.

La même année, la marque lance sa première collection "Burberry Enfant" : des vêtements et accessoires de luxe, pour filles et garçons, jusqu'à 10 ans. Suivant la tendance vestimentaire "parent-enfant", elle propose notamment des tenues similaires aux collections adultes avec "Trench Coat" et écharpes imprimées "Nova Check".

Des accessoires sous licence sont également lancés: poussettes, sièges auto, ou encore de l'eau de toilette "Baby Touch". Rapidement, cette nouvelle ligne conquiert une clientèle célèbre, comme Suri Cruise, et s'offre des boutiques spécifiques aux quatre coins du monde : Etats-Unis, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Turquie...

L'année 2007 correspond également au retour de Burberry dans les vêtements pour le ski. Après de nombreuses années d'absence, la marque lance sa collection "Burberry, Established 1856" avec des tenues (blousons, pantalons, pulls, gilets, moonboots,...) et des accessoires chics et raffinés, pour homme et femme.

En 2007, la griffe intensifie ses implantations européennes avec des magasins en Belgique, Espagne, Italie, République Tchèque,...
En 2008, face au succès de sa ligne Enfant, Burberry s'installe chez Harrods (Londres), puis inaugure ses premières boutiques dédiées aux collections enfants à Hong Kong, à Westchester (New York) et Palo Alto (Californie).

Cette même année, elle développe une gamme d'accessoires sous licence, destinée aux animaux compagnie : l'imprimé écossais est décliné pour chats et chiens essentiellement qui se voient offrir des colliers, des laisses, des pulls, et même des "Trench Coats".

En 2008, la griffe s'offre une nouvelle collection de bijoux : "Burberry Joaillerie" très "guerrière de luxe", avec des colliers, des bracelets et des bagues coordonnés à ses sacs ou ceintures.

Les années 2000 correspondent également à un fort investissement de la griffe dans le secteur du parfum. En partenariat avec Inter-Parfums, fabricant français, Burberry lance plusieurs fragrances : "Touch for women" en 2000, "Touch for Men" en 2002, "Burberry Brit" pour femme en 2003, "Burberry Brit Men" en 2004, " Burberry Brit Red" et "Burberry Brit Gold" en 2005, "Burberry London" et "Burberry London for Men" en 2006, "Burberry Brit Sheer", "Burberry Summer for Women" et "Burberry Summer for Men" en 2007, "The Beat" pour femme en 2008 suivi de "The Beat for Men" en 2009.

En mars 2009, 150 000 faux Burberry (vêtements et accessoires), importés de Chine, ont été trouvés par les policiers et les douaniers de l'aéroport de Rome : soit un butin d'une valeur marchande de 10 millions d'euros.

En 2009, elle lance "Burberry London Lifestyle", une collection inédite de jeans pour femme et homme, et, le 26 mai 2009, la griffe annonce le grand retour de "Burberry Prorsum" aux Fashion Weeks de Londres dès septembre 2009, après huit années d'absence.

Début 2009, Istanbul et Dubaï accueillent, à leur tour, chacune une boutique Burberry Enfant. Avec ce nouvel espace à Dubaï, la griffe compte désormais cinq boutiques dans les Emirats Arabes Unis.

En Chine, la marque renforce son implantation avec l'inauguration d'un sixième point de vente à Pékin, la capitale chinoise.

En 2009, les sièges britanniques et américains emménagent dans des espaces ultra modernes. En janvier 2009, le bâtiment mythique londonien de Haymarket est délaissé pour un immeuble des années 30, la "Horseferry House", dans le quartier de Westminter, à proximité de Big Ben.

Fin mars 2009, Burberry disposait de 119 boutiques (contre 77 fin mars 2008), et, 300 magasins d'usine et concessions (dans les grands magasins, tels Barneys ou El Corte Inglés). A ceci s'ajoutent plus de 3 000 points de vente multimarques dans une centaine de pays, et une boutique en ligne accessible 24h/24h, via son site internet.

En avril 2009, Burberry USA s'installe dans Manhattan, au 444 Madison Avenue, dans un gratte-ciel dont le sommet est gratifié d'une gigantesque enseigne lumineuse de deux mètres de hauteur sur 15 mètres de long : un privilège publicitaire accordé à six buildings new-yorkais. Et, pour accueillir fastueusement la marque le 28 mai 2009 est déclaré "Burberry Day" par le maire Michael Bloomberg, lui-même. Une soirée branchée est organisée, en présence de célébrités américaines, comme Sean Lennon, les soeurs Olsen ou Nicky Hilton .

Pour sa campagne automne-hiver 2009-2010, Burberry s'est offert Emma Watson comme égérie.

Burberry envisage de lancer sa propre ligne de maquillage en mars 2010.

 


Produits Burberry
La griffe anglaise offre du prêt-à-porter haut de gamme pour Homme, Femme et Enfant, des accessoires, des chaussures, des parfums.

Actuellement, la marque compte quatre lignes de vêtements : " Burberry Prorsum ", " Burberry London ", " Thomas Burberry ", et " Burberry Enfant ".
" Burberry Prorsum " offre des créations alliant modernité, innovation et passé historique de la griffe, une ligne haut de gamme luxueuse, très chic, destinée à une clientèle restreinte. C'est également la ligne des podiums. Seuls les modèles " Burberry Prorsum " accèdent aux défilés des Fashion Weeks de Milan et à ceux de Londres en septembre 2009.
La ligne " Burberry London ", plus traditionnelle, regroupe les produits emblématiques, comme le " Nova Check ", le " Trench Coat " ou le kilt, et des créations originales. Avec son style mélangeant le classique et le moderne, et une gamme de prix plus accessibles, cette ligne s'adresse au grand public.
Les collections " Thomas Burberry " de style urbain moderne, sont très tendances et colorées, et destinées aux jeunes de 15 à 25 ans.
" Burberry Enfant " offre des vêtements haut de gamme pour nouveau-nés et enfants de 18 mois à 10 ans sur le modèle du prêt-à-porter adulte, avec les écharpes " nova check " ou l'emblématique " Trench Coat ", et de l'eau de toilette " Baby Touch ".

Positionnée haut de gamme, la griffe privilégie les matières de qualité, telles que la soie, le cachemire, la laine, le coton ou le cuir, et propose des vêtements aux finitions irréprochables.
Le motif tartan blanc, noir, beige et rouge reste emblématique de la marque. Dans les années 2000, il s'est vu modernisé, revisité dans différentes couleurs, formes et matières.

Les chaussures Burberry offrent des modèles très variés pour femme et homme : des escarpins aux chaussures à lacets, ballerines, sandales, tennis, bottes de pluie ou tongs.

Les accessoires se composent d'une multitude de produits aussi divers qu'essentiels : des sacs, des portefeuilles et porte-monnaie, des ceintures, des montres, des bijoux, des boutons de manchette, des lunettes de soleil, des foulards, des écharpes, des chapeaux et gants, des parapluies, et des parfums.

Communication
Dès l'origine, la marque Thomas Burberry communique sur ses produits, dans la presse locale. Avant l'arrivée de la photographie, elle fait appel à des artistes peintres pour illustrer ses publicités, comme George Conrad Roller qui dessina pour la marque pendant près de 40 ans.

Fin 19ème, elle s'illustre également avec le slogan "Designed by sportmen for sportmen", ou avec son emblématique devise, apparue en 1901 : "Prorsum" (" En avant " en latin).
En 1998, souhaitant rajeunir son image et mettre en avant son identité britannique, la griffe investit dans une nouvelle communication et fait appel à Fabien Baron, célèbre artiste visuel et publicitaire. Elle s'offre également les services du grand photographe Mario Testino. Pour ses nouvelles campagnes publicitaires, la griffe se choisit Stella Tenant, une jeune aristocrate britannique, puis le top model britannique Kate Moss. Les campagnes successives avec Kate Moss fonctionnent parfaitement. La griffe réussit à provoquer l'engouement d'une clientèle plus jeune, et poursuit sa communication avec des ambassadrices et des ambassadeurs tout aussi jeunes et célèbres.

Côté femmes, Rachel Weisz, Agyness Deyn et Rosie Huntington-Whiteley deviennent successivement les égéries de la griffe pour les collections de prêt-à-porter ou les parfums. Actuellement, la campagne publicitaire printemps-été 2009, met sous serre Lily Donaldson, Eden Clark et Alexina Graham, accompagnées de Richard Wyndham, Alex Pettyfer, George Craig et Sam Beeton, dans une ambiance florale printanière très britannique.
Et, pour la campagne automne-hiver 2090-2010 de " Burberry Prorsum ", la griffe a choisi la jeune actrice Emma Watson (Hermione dans " Harry Potter ").

Côté hommes, Nathan Bogle, David Lasnet (mari de Stella Tennant) et les acteurs Hugh Dancy, Ioan Gruffudd et Sam Riley ont joué les ambassadeurs de la marque. En 2009, pour le lancement de l'eau de toilette " The Beat For Men ", la griffe mise sur cinq artistes britanniques, musiciens ou acteurs : Alex Pettyfer, George Craig, Johny Epstein, Kristian Walker et Will Cameron. Pour la ligne " Thomas Burberry ", après l'américain Cole Mohr, la griffe a choisi le jeune mannequin français Tom Nicon pour représenter sa collection printemps-été 2009.


La griffe s'engage aussi dans différentes organisations et associations. En 2005, elle soutenait " Le cancer du sein, parlons-en ! ", une association pour la recherche contre le cancer du sein, avec une série limitée de " Trench Coat " en cuir rose pâle, dont 30% des ventes sont reversés à l'association.

Avec sa Fondation Burberry, elle aide également des jeunes à réaliser leurs rêves, et apporte son soutien à des organisations caritatives.
Le 28 mai 2009, lors du " Burberry Day ", 20% du chiffre d'affaires réalisé par les deux boutiques new-yorkaises furent reversés à la fondation. Et, à cette occasion, Burberry a fait don de 500.000 USD à Robin Hood Charity, une association qui vient en aide aux new-yorkais les plus démunis.

En 2008, Burberry devient mécène en parrainant le "Vanity Fair Portraits : Photographs 1913-2008" organisé par Condé Nast. Cette exposition fête les 90 ans de "Vanity Fair" avec 150 clichés inédits des célèbres photographes Annie Leibovitz, Bruce Weber, Cecil Beaton, David Hockney, Helmut Newton, Mario Testino ... Accueillie au National Portrait Gallery de Londres (février-mai 2008), l'exposition se retrouve au County Museum of Art de Los Angeles (octobre 2008-février 2009). Pour son inauguration Burberry convie des célébrités américaines comme Aaron Eckhart, Jesse Metcalfe, Mandy Moore, Melissa George ou Misha Barton.

Le 23 février 2009, la griffe était élégamment représenté à la 81ème cérémonie des Oscars, à Los Angeles, par Hugh Jackman. Maître de cérémonie, l'acteur officiait en smoking sur-mesure Burberry. Parmi les convives, les acteurs Dev Patel, Dominic Cooper ou Ryan Seacrest étaient eux aussi en Burberry.

Top Articles
Fashion focus : c'est la wax !
le 22 Février 2012 à 18:45
Fashion focus : c'est la wax !
S'il a été importé par les Hollandais puis les Anglais il y a plus d'un siècle, le wax...
Les tendances chaussures de l'hiver
le 27 Octobre 2010 à 19:00
Les tendances chaussures de l'hiver
Si l'hiver, qui approche à grands pas, n'a rien de très réjouissant, la perspective de chausser...
Katie Holmes, Charlotte Gainsbourg, Demi Moore : en imper, pas d'impair
le 01 Janvier 2011 à 17:00
Katie Holmes, Charlotte Gainsbourg, Demi Moore : en imper, pas d'impair
Créé en 1914 par Thomas Burberry pour l'armée anglaise, le trench coat est aujourd'hui une...
Emma Watson : les plus beaux looks de l'actrice d'Harry Potter
le 10 Juillet 2011 à 18:00
Emma Watson : les plus beaux looks de l'actrice d'Harry Potter
Vendredi, l'avant-première de la seconde partie d 'Harry Potter et les reliques de la mort a sonné le...
Bon plan solde: le trench Burberry
le 23 Juillet 2009 à 19:54
Bon plan solde: le trench Burberry
Lors de sa collection Printemps-Eté 2009-2010, Christopher Bailey a revisité le...
Autour de Burberry