Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zidane : il prend la pose avec ses quatre fils sur Instagram

Il y a trois jours, Zinédine Zidane postait sur son compte Instagram une photo sur laquelle il posait avec ses quatre fils et une chose est sûre : la ressemblance est frappante !

Le sourire aux lèvres et les yeux pétillants, c'est à Berlin que s'est rendue la famille Zidane pour assister à la finale de la Ligue des Champions qui opposait l'équipe du FC Barcelone à la Juventus de Turin, samedi 6 juin. Une sortie entre garçons que l'ancien numéro 10 de l'équipe de France a voulu immortaliser pour le plus grand plaisir de ses fans. La rareté de la photo a séduit les 1,9 million d'abonnés du célèbre footballeur puisque c'est la toute première fois où l'on peut voir les quatre fils réunis avec leur père. Entre Enzo, Luca, Théo et Elyaz, l'air de famille ne fait aucun doute. Même regard, même chevelure, la ressemblance entre Luca et son père reste cependant la plus frappante.

Le foot, le foot, le foot, une même passion chez les Zidane

La dynastie Zidane a un bel avenir footballistique devant elle. On ne vous le cache plus, dans la famille Zidane, le foot est une histoire d'amour. Tous footballeurs, "Zizou" peut être fier de ses fistons qui font de plus en plus parler d'eux. Alors que son fils Enzo joue actuellement au poste de milieu de terrain dans l'équipe réserve du Real Madrid, le 19 mai 2015, c'est un autre frère qui s'est mis en lumière à l'occasion de la demi-finale de l'Euro des moins de 17 ans qu'a décroché Luca Zidane, la panenka ratée et les trois tirs aux buts arrêtés du jeune gardien de but ne sont pas passés inaperçus.

Dans Le Parisien, son père s'est d'ailleurs exprimé à son sujet : "Je suis un peu jaloux... Moi, à 17 ans, je n'étais pas champion d'Europe. Plus sérieusement, je suis content pour lui. C'est mon fils, il est champion d'Europe, c'est beau. C'est bien aussi qu'il puisse me raconter ce qu'il a vécu de l'intérieur. Il ne parle pas beaucoup, il m'a dit quand même l'essentiel". Un papa ému et fier du parcours de ses fils.

Helena Ergisi