Accueil
Mode
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Dans la peau de...

Vernis à ongles : l'astuce imparable pour ne pas déborder

L'astuce maline pour ne pas déborder quand on applique son vernis.
L'astuce maline pour ne pas déborder quand on applique son vernis.

La manucure, c'est tout un art. Il faut que les ongles soient impeccables, les cuticules coupées, la base appliquée... Ensuite seulement commence le périlleux exercice de mettre le vernis sans déborder. Vous saviez qu'il existe une astuce imparable pour éviter ça ?

Réussir une main sans commettre d'impair, c'est jouable. Mais à moins d'être ambidextre, il est quasiment impossible d'appliquer le vernis sur l'une des deux sans en mettre à côté. Si différentes marques proposent désormais de très pratiques stylos imbibés de dissolvant, qui permettent d'effacer comme par magie tout trace de vernis qui a dépassé l'ongle, il existe une technique très simple pour y parer. Car même si ces outils sont pratiques, ils ont tendance à dessécher le contour de l'ongle et laisser malgré tout quelques pigments sur la peau. L'astuce imparable ? Mettre un corps gras avant l'application du vernis.

Huiler le contour de l'ongle

Cette astuce va certainement révolutionner vos manucures. Entre la base, les deux couches de vernis, le top coat, les retouches et le temps de séchage, il est parfois tentant de poser une RTT rien que pour avoir des ongles parfaits. Pour éviter de gaspiller vos jours de congés inutilement, appliquez simplement un corps gras autour de vos ongles avant de commencer (attention à ne pas en appliquer sur l'ongle, ça ruinerait la manucure). Quand un tremblement ou un mouvement maladroit vous fera déborder, le vernis se déposera sur le corps gras et disparaîtra quand vous l'essuierez avec un mouchoir. Magique, non ?