Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Vanessa Guide du Grand Journal : "L'an dernier, je dormais dans un camping-car"

Débarquée au "Grand Journal" cette année, Vanessa Guide est l'autre jolie brunette de talk-show de Canal+. Actrice de formation, elle présente "Pendant ce temps" et le "Rappel des titres" avec beaucoup de fraîcheur. Portrait d'une comédienne qui ira loin.

Il n'y a pas que Doria Tillier et ses imitations qui fassent battre le coeur du "Grand Journal". Depuis le début de l'année, Vanessa Guide a rejoint l'équipe et présente avec Monsieur Poulpe "Le Rappel des titres", parodie des journaux des chaînes d'infos. Une entrée en matière avec le sourire sur Canal+ pour une comédienne pas si débutante que ça.

"Ma première expérience télé a été un gros bide"

Native de Besançon, c'est là qu'elle fait ses premiers pas de comédienne, au conservatoire. Puis, en 2005, elle gagne Paris et peaufine sa formation. C'est le temps aussi des premiers castings. Pubs, petits rôles, Vanessa Guide tente tout, avec parfois des expériences farfelues. "Je me souviens d'un casting allemand où je devais faire de la danse contemporaine avec une fraise imaginaire sur la tête. Le pire, c'est que je n'ai pas été prise.", raconte-t-elle au magazine GQ.

Les courts-métrages s'enchaînent, les pièces de théâtre aussi, et son CV s'étoffe petit à petit. Les échecs ne lui font pas baisser les bras. "Ma première expérience télé a aussi été un gros bide. C'était censé être la série événement d'M6 ["Pas de secret entre nous"], un truc qui cartonne, mais elle a été déprogrammée au bout de deux mois."

Ce qui ne l'empêche pas de s'inviter au Festival de Cannes, même si elle ne roule pas sur l'or. "L'an dernier, je dormais dans un camping-car au Cannet, dans la banlieue nord de Cannes" confie-t-elle au magazine ELLE. "Quand je descendais de mon mobil-home, je passais - en robe à paillettes et en talons - devant les papis qui jouaient à la pétanque... C'était plutôt rigolo mais éprouvant, je devais faire tous mes trajet en autobus. Cette fois, Canal+ me change la vie : à moi les navettes pour rejoindre la Croisette et les cintes pour mes vêtements (j'ai enfin un placard)."

"En humour, quand on commence à se mettre des limites, c'est la fin"

Grâce à la série "No Limit" de Luc Besson, diffusée sur Tf1 à partir de 2012, elle a pu se faire remarquer. Quand elle n'est pas sur le plateau du "Grand Journal" avec son acolyte, Monsieur Poulpe, "un type formidable, très à l'écoute, très chouette comme partenaire", elle tourne. Avec Charlotte Le Bon (au casting du dernier Spielberg) dans "Libre et Assoupi" ou dans "Supercondriaque" de Dany Boon (qui tournera bientôt à Hollywood). "La plupart du temps, ce sont des petits rôles", explique-t-elle à GQ. "Mais quand vous êtes face à Pierce Brosnan et Emma Thompson ("Love Punch"), même si ce n'est que 2 jours, ça fait quelque chose."

Celle qui dit "aimer faire rire" varie les registres et ne s'appose pas de limites. "Je suis comédienne et j'ai une formation très large. Dans "De beaux jours" (au théâtre), je joue une fille en fauteuil roulant qui raconte que son père est incestueux avec elle depuis des années. Ca me fait du bien, après avoir fait des blagues toute la journée, de jouer quelqu'un qui raconte sa vie de merde aux gens pendant 25 minutes."

À ne pas rater