Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Une mannequin défile enceinte : la fin du tabou de la grossesse ?

.

La Fashion new-yorkaise dévoile ses premières surprises sur le podium. C'est le cas lorsque le créateur Brandon Maxwell décide de faire défiler une mannequin enceinte de 5 mois. Un nouveau moyen de prouver que le monde de la mode a compris qu'il était temps de montrer les femmes dans toute leur diversité. 

La mannequin Lily Aldridge a arpenté le catwalk de Brandon Maxwell en affichant fièrement son baby bump de cinq mois. Voilà la nouvelle initiative ultra positive tout droit venue de la Fashion Week de New York. Un choix qui fait résolument écho à la volonté de montrer des silhouettes de femmes différentes et de prôner la diversité.

La femme enceinte, la nouvelle mariée ?

Si habituellement on parle de la "mariée" qui clôture chaque show de Fashion Week, cette fois c'est Lily Aldridge et son ventre arrondi qui ont été les stars du défilé Brandon Maxwell. En effet, la top américaine a été choisie pour marcher sur le catwalk alors même qu'elle est enceinte de cinq mois. Mieux, la robe rouge moulante qu'elle porte met volontairement en avant son baby bump.

Un geste qui n'a rien d'anodin et qui n'a pas manqué de faire mouche. Lily Aldridge elle-même a exprimé sa joie : "Si fière d'avoir défilé pour Brandon Maxwell alors que je suis enceinte de cinq mois ! J'ai fait quelques podiums dans ma vie et celui-ci est, de loin, celui dont je me souviendrais toujours avec beaucoup d'émotion. Merci Brandon de m'avoir laissé briller (...) Et plein d'amour à toutes les femmes puissantes qui ont été castées pour ce show. On s'est tant amusées dans les coulisses toutes ensemble, tout le monde était si bienveillant et touchait mon ventre, célébrant cette expérience avec moi. Le mot d'ordre était "Empowerment" chez Brandon Maxwell".

Mission réussie pour le créateur qui fait résolument la différence durant cette Fashion Week new-yorkaise. Certes, Lily Aldridge entre complètement dans les canons de beauté, pour autant on peut considérer que le glissement vers le changement se fait pas à pas.

La fin du tabou de la grossesse

En effet, en 2018, la mode doit sortir des sentier battus. Entretenir le culte de la minceur, comme seul exemple montré aux femmes, n'est plus d'actualité. Et le choix de Brandon Maxwell semble un peu timide alors que Sports Illustrated a fait défiler une mannequin en train d'allaiter son enfant. Un geste fort quand on sait combien l'allaitement en public est encore très peu accepté socialement.

Mais montrer une femme enceinte reste tout de même une initiative forte, à l'heure où de nombreuses mamans stars tentent de briser le tabou de la grossesse et évoquent les problèmes que connaissent les femmes, bien souvent passés sous silence. Pourquoi donc continuer à éloigner les femmes enceintes des podiums ? Car, d'une part le besoin de représentation de toutes les femmes, mais aussi la sensibilisation à des problèmes qu'elles seules connaissent, passent aussi par une mise en lumière plus importante. Que celle-ci soit faite durant la Fashion Week ou dans des campagnes, elle participe au changement.

.

Héloïse Famié-Galtier

À ne pas rater