Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Soldes : les différentes étapes émotionnelles d'une journaliste mode

Depuis le mercredi 7 janvier 2015, les soldes d'hiver ont débuté. Période bénie pour certaines et maudites par les autres, les soldes mitigent. Pour une journaliste mode, il s'agit d'une période où de nombreux sentiments se mélangent. Entre mépris, folie et mauvaise foi, découvrez les étapes émotionnelles qui submergent une rédactrice mode en période de soldes.




1 - Le mépris
On ne va pas se mentir, on a toutes dit un jour qu'on ne ferait pas les soldes. Pour la journaliste mode, en général, c'est bien pire : les soldes, elle n'aime pas ça.
Sa phrase : "Moi ? Aller faire les soldes ? No way. Je ne vais qu'aux ventes presse"
Source : fiercegifs.tumblr.com
fiercegifs.tumblr.com
fiercegifs.tumblr.com



2 - La curiosité
Lorsque certaines de ses amies et collègues (qui sont passées du côté obscur de la force) commencent à lui montrer leurs trouvailles, la journaliste mode commence à changer d'avis. Elle se surprend même à se dire : "Et pourquoi pas ?"
Sa phrase : Aucune. Elle se contente d'observer et de réfléchir à une stratégie d'attaque.
Source : mytroublelife.tumblr.com
mytroublelife.tumblr.com
mytroublelife.tumblr.com



3 - L'hystérie
Une fois arrivée dans les grands magasins et boutiques, la journaliste se rend compte que des bonnes affaires sont possibles et que oui, la petite jupe repérée chez Maje il y a trois semaines et le gilet Ba&Sh vu il y a un mois font partis des articles soldés.
Sa phrase : "Quoi ? Quoi ? Quoiiiii ? Il est soldé à 40 % ? Je prends. Et celui-ci à 30 % ? Je prends aussi."
Source : butlercat.tumblr.com
butlercat.tumblr.com
butlercat.tumblr.com



4 – La perte de contrôle
Une fois passée l'hystérie, la journaliste entre dans une phase qu'on peut appeler de "perte de contrôle totale". Une étape assez étrange durant laquelle il lui arrivera même de perdre toute dignité.
Sa phrase : "Bouge de là toi ! J'avais vu ce manteau bien avant toi !"
Source : welcome--to--infinity.tumblr.com
welcome--to--infinity.tumblr.com
welcome--to--infinity.tumblr.com



5- Le déni
Prise en flagrant délit par certaines de ses connaissances lorsqu'elle flâne dans les allées des rayons, la journaliste mode niera en bloc faire les soldes. Et cela, en toute mauvaise foi.
Sa phrase : "Ah mais je ne fais pas les soldes là... Je fais les magasins comme tous les week-ends. Pour tout te dire, je n'avais même pas fait attention au fait que c'était les soldes."
Source : andrej-daily.tumblr.com
andrej-daily.tumblr.com
andrej-daily.tumblr.com



6 – La joie (intense)
Évidemment, une fois rentrée chez elle, elle contemplera ses bonnes affaires avec un énorme sourire de satisfaction.
Sa phare : aucune, elle se contente simplement de ranger ses nouvelles acquisitions ni vu ni connu ou au contraire, se jette dedans par pure satisfaction.
Source : oxygenmedia.tumblr.com
oxygenmedia.tumblr.com
oxygenmedia.tumblr.com


Source : yadilah.tumblr.com
yadilah.tumblr.com
yadilah.tumblr.com



7 – La mauvaise foi
Étant assez de mauvaise foi, la journaliste niera en bloc le lundi matin que cette nouvelle robe a été achetée en soldes.
Sa phrase : "Nouvelle, cette robe ? Pas du tout ! Je l'ai dans mon dressing depuis des mois et je l'avais complètement oublié."
Source : jfccynthia.tumblr.com
jfccynthia.tumblr.com
jfccynthia.tumblr.com

J.D
À ne pas rater