Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Touch Moments
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Régime : le "spray putois", ultime allié contre le grignotage ?

Le Stink Yourself Slim, l'invention d'une Anglaise pour se dégoûter du grignotage.
Le Stink Yourself Slim, l'invention d'une Anglaise pour se dégoûter du grignotage.

Pour maigrir, on connaissait le régime The Zone, les diètes hypocaloriques et autres idées abracadabrantes. Mais on ignorait l'existence d'un spray miracle au parfum nauséabond censé nous ôter toute envie de grignoter. 

Quand on croit qu'on a déjà inventé toutes les inepties côté régime, il y en a toujours une pour nous surprendre. Cette fois, ce n'est pas du côté du Japon (et de ces "Liberation Wrappers") qu'il faut se tourner, mais du côté de nos voisins anglais.

Le "Stink Yourself Slim" (qu'on aimerait traduire par "s'empuer à en maigrir") est l'invention d'une entrepreneuse de 46 ans, Alex Fontaine. Pour lutter contre son penchant irrépressible pour le chocolat qui l'avait contrainte à se racheter une garde-robe, elle a mené des recherches, et découvert le lien entre goût et odorat.

Son idée : pour se dégoûter des gâteaux et autres sucreries, elle allait créer un spray au parfum tellement nauséabond qu'elle en aurait la nausée. Elle aurait tout aussi bien pu mettre son frigo sous scellés ou arrêter d'acheter ces gourmandises, mais non.

Pour un coût de 36 euros, le flacon exhale un délicat fumet digne de Pépé le putois, mélange de vieilles chaussettes, de vestiaires de joueurs de foot et d'autres aliments rances. Un véritable délice pour les sens qui lui a permis, selon ses dires, de perdre du poids. Sentant le bon filon, l'Anglaise a donc rapidement mis son invention à la vente sur internet, histoire de convertir d'autres serial grignoteurs à son remède miracle, mais décidement franchement incommode.

Pour éviter que nos voisins de pallier imaginent qu'on cache quelque chose de louche dans nos placards, Alex Fontaine recommande de ne pas vaporiser son spray en public, et de s'offrir un petit shoot discrètement, dans sa salle de bain.

"A chaque fois que j'avais envie de grignoter, je sniffais un coup. C'était un peu comme de se prendre une décharge électrique en ouvrant la porte du frigo. Le dégoût que ça me procurait me donnait la force de dire non."

Interrogé par le Daily Mail, le chercheur Tim Jacob, spécialiste de l'odorat au service biosciences de l'université de Cardiff confirme que l'odeur peut en effet nous dégoûter du grignotage. "Le lien entre le goût et l'odeur est prouvé. Si quelque chose sent mauvais, on a l'instinct de ne pas le manger, car ça pourrait nous rendre malade ou nous tuer". La problème, a-t-il constaté, c'est que l'Homme a tendance à s'adapter à ces odeurs, et à se laisser tromper...

Bref, on l'aura compris, empester son appartement n'est peut-être pas la meilleure idée pour maigrir (et accessoirement garder son mec et ses amis).

C.B.