Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rabens Saloner, la griffe Danoise que l'on adore

Rencontre de la sophistication danoise et de l'artisanat balinais, Rabens Saloner, c'est aussi la célébration d'une féminité forte, assumée et d'une ouverture d'esprit permanente. Une aventure comme une invitation au voyage qui dure depuis déjà 10 ans. Rencontre avec Birgitte Raben, sa créatrice globe-trotteuse inspirée et inspirante. 

.

- La marque vient de fêter ses 10 ans, quel a été jusqu'à présent votre meilleur souvenir ?

Je dirais tout simplement toute cette aventure, toutes ces années avec Rabens. Je travaille avec des gens géniaux ici à Copenhague mais aussi avec des artisans fantastiques à Bali. J'adore tout ce processus de création, tous ensemble. Je peux vraiment dire que j'ai une vie géniale !

- Au cours de ces 10 dernières années, qu'est-ce qui a changé dans la façon dont les femmes s'habillent ?

Les femmes ont de plus en plus confiance en elles de nos jours et ça se voit dans la façon qu'elles ont de s'habiller. Le vêtement révèle leur personnalité. Il y a cette envie de se démarquer et de s'individualiser. Il y aura toujours des fashionistas pour suivre les tendances mais les femmes affichent de plus en plus un ADN personnel fort.

- 3 hashtags pour décrire l'ADN Rabens Saloner ?

#individualité, #féminitéassumée, #aimerlavie. J'aime habiller les femmes fortes, les habiller du matin au soir et qu'elles se sentent bien dans ce qu'elles portent. Pour qu'elles soient prêtes à absolument tout affronter.

.

- Quelle est selon vous la différence entre le style des Françaises et celui des Danoises ?

À chaque fois que je vais à Paris, je suis là, "wow" devant le style des Parisiennes. Cette sophistication, cette élégance ! Elles peuvent tout porter. Nous les Danoises, nous sommes plus du genre à superposer et à accumuler. Les Parisiennes ont cette confiance en elles, cette capacité à porter des choses simples avec tellement d'élégance. J'adore ! Nous autres non-Parisiens et non-Français, nous aimerions tous avoir un peu de cette french touch.

- Vous jouez avec de nombreux imprimés, quelle est la meilleure façon de les mixer ?

Il n'y a pas de règles. Vous pouvez mix & matcher à l'envi. Je pense même que moins on réfléchit au mélange, le plus réussi il sera. C'est plus une histoire de couleurs, de bien marier les tons. À partir de là, on peut tout mixer. Et c'est justement ce que l'on essaye de faire dans nos collections.

- Quel est votre best-seller ultime ?

Je dirais les vestes et les kimonos, ce sont un peu mes pièces signature. Des pièces que l'on peut porter avec tout, que l'on vient porter par dessus et qui font toute la différence.

- Quelle est la plus jolie façon pour une femme de porter un vêtement d'homme ?

Avec une touche de sex-appeal, un rouge à lèvres rouge. Un peu comme Isabella Rosselini qui peut porter le costume tout en restant sublime. Ne jamais oublier sa féminité, c'est important. Si vous n'êtes pas un homme, pourquoi vous comporter comme tel ?

.

- Une pièce forte dans laquelle investir cet hiver ?

C'est une question de textures. Quelque chose avec un petit je-ne-sais-quoi. Beaucoup de velours évidemment. La texture fait tout.

- La façon la plus stylée de porter du velours cette saison ?

De la tête aux pieds, on y va à fond ! On mixe les couleurs mais pourquoi pas oser le total look, cela peut être très chic.

- Les kimonos font partie de vos pièces emblématiques, quelle est la meilleure façon de le porter tous les jours ?

Portez-les tout simplement ! Mettez-les et laissez-les faire leur effet. C'est une pièce apprêtée facile à porter de façon décontractée. Il faut se l'approprier, c'est ça le secret.

Plus d'infos sur Rabens Saloner ici.

Propos recueillis par Amélie Cosmao.

À ne pas rater
Sur le même thème
J'ai testé et adoré le salon Rossano Ferretti