Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Pourquoi Ezra Miller est notre icône mode du moment

.

Bientôt à l'affiche du second volet de la saga "Les Animaux Fantastiques"Ezra Miller n'est pas seulement un acteur qui compte. Il est aussi, à nos yeux, une icône mode comme 2018 en a besoin. En brouillant les frontières du genre, il nous offre des moments style aussi intéressants que bourrés de sens. On est fan. 

En couverture du GQ Style américain spécial fêtes de fin d'année, sa mâchoire carrée et ses yeux noisette hypnotisent, si bien qu'on remarquerait à peine le gilet en sequins et la veste tigrée qu'il arbore. Dans les pages du magazine, on le trouve tour à tour en fourrure Neil Barret, en robe Salvatore Ferragamo ou en veste Saint Laurent.

Au journaliste qui l'interviewe, il confie sa crainte première de poser pour le magazine avant d'ajouter "j'ai été agréablement surpris et comblé par combien de place a été faite pour ma très étrange et fluide façon de m'exprimer". Car lorsqu'il s'agit de se vêtir, Miller met à mal toutes les notions archaïques de genre comme peu d'acteurs de son calibre l'osent.

Ezra Miller, la maîtrise du style

Découvert dans le thriller "We Need to Talk About Kevin" en 2011, il connaît le succès l'année suivante dans le film "Le Monde de Charlie". C'est dans le même temps qu'il fait son coming out en temps que queer (termes englobant toute sexualité non hétérosexuelle).

Dans une interview pour ShortList, il confie que beaucoup lui ont dit à l'époque que c'était une mauvaise idée. Mais le voilà, six ans plus tard, jouant pour les sagas DC Comics et Harry Potter. Aujourd'hui, il définit son genre comme fluide. "Je suis à l'aise avec tous les pronoms. Je laisse aller "il/son/lui" et c'est très bien", déclare-t-il dans le GQ.

Quand il s'agit de se vêtir, pas question de genre pour l'acteur. Maquillage ou vêtements, il ose, décompose, associe ce qu'on aurait jamais pensé sans se fixer de barrière. La mode ne cesse de prôner l'unisexe, l'androgynie, la fin du genre. Pourtant, les collections ressemblent trop souvent à des amas de vêtements d'hommes oversized que peuvent porter les femmes.

Ezra lui brouille vraiment le genre avec une classe à faire pâlir : il n'y a plus de vestiaire masculin ni féminin, seulement une pléiade de pièces faites pour s'exprimer. Et pour cela, Ezra est une icône mode de son temps. Personnellement, on le proclame haut et fort comme la relève !

Clément Laré

À ne pas rater