Olly Murs et Alizee : tele, celebrite et collaboration, l'interview croisee

Publiée Le Mardi 1 Octobre 2013 à 19:45

C'est dans un salon cosy du Trianon avant son concert que Puretrend a rencontré le dandy british Olly Murs. Accompagné d'Alizée avec qui il a sorti le duo Dear Darlin', le chanteur se prête au jeu d'une petite interview croisée, l'occasion de discuter télé-réalité, célébrité et musique bien sûr.

  • 1/5
Rencontre avec Olly Murs et Alizée avant le concert au Trianon.

Comme on dit, Ladies First. Alizée, Moi...Lolita c'était il y a déjà 13 ans. Quel regard portes-tu sur ton parcours depuis ce premier succès ?

Alizée : C'est allé très vite et en même temps en 13 ans j'ai fait 5 albums. J'ai eu le temps de pouvoir faire les choses que j'aime, rencontrer les personnes avec qui j'avais envie de travailler. J'espère que ça continuera parce que j'aime mon métier, et j'ai encore tellement de choses à faire. Là par exemple, je suis dans "Danse avec les stars", je n'aurais jamais crû faire ça, être capable de le faire. Je suis assez contente de mon parcours.

Est-ce-que tu t'attendais à un tel accueil du public et à cette réaction de la part du jury d'ailleurs ?

A: Non pas du tout ! Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas dansé, du coup même si mon danseur était là pour me rassurer, c'est vraiment quelque chose que je n'ai jamais fait. Le premier prime m'a donné confiance et la motivation pour la suite. Maintenant il faut que je bosse.

Tu as toujours été très discrète mais aujourd'hui tu es dans "Danse avec les stars", tu fais un duo avec Olly qui est une star internationale. Est-ce un changement de cap dans ta carrière ?

A : Non, c'est une continuité, parce que ça dépend de mes envies, de mes coups de coeur. "Danse avec les stars", ça fait trois ans qu'on me demande, je n'étais pas prête, là je me sentais prête donc je me suis lancée. Le duo avec Olly, c'est une chanson qu'on m'a proposée et j'ai eu vraiment un coup de coeur donc j'ai accepté. Je marche au feeling, et quand ça me plait je fonce.

Olly était-il un artiste dont tu suivais la carrière avant Dear Darlin' ?

A : Je le connaissais très peu, et c'est pour ça que je me suis lancée. Je me suis dis "j'aime la chanson, j'adore sa voix, il groove bien, il a son style". C'est le premier duo que je fais et je trouvais que c'était une belle occasion.

Toute à l'heure tu monteras donc sur scène avec lui pour interpréter votre duo. Peut-on espérer un retour sur scène prochain d'Alizée ?

A : J'espère qu'il y aura une tournée oui. Mais là j'ai la chance qu'il m'invite à chanter cette chanson, je suis là en tant qu'invitée mais j'espère revenir sur scène avec mes albums. Je l'inviterai à venir !

Olly, tu as chanté Être un homme comme toi (I Wanna be Like you) lors de ta première audition pour "X Factor". Ensuite tu as chanté Angels avec Robbie Williams lors de ta seconde tentative "X Factor". Et prochainement tu chanteras Être un homme comme toi sur le nouvel album de Robbie. La boucle est bouclée ?

Olly Murs : La boucle est vraiment bouclée oui. J'ai chanté cette chanson du Livre de la jungle il y a des années lorsque j'ai essayé "X Factor" pour la première fois, je n'ai pas réussi, j'ai eu des non et tout. Alors c'était vraiment intéressant quand Robbie m'a dit "je veux que tu chantes cette chanson". C'est excitant de faire partie de son projet, ça va être génial de chanter un morceau sur son nouvel album, je suis vraiment excité. Et j'aime la chanson bien sûr !

Après avoir été présentateur pour Xtra Factor (avec Caroline Flack) tu reviens en tant que juge invité cette saison. La prochaine fois tu prendras ta place dans le jury ?

O : C'est intéressant parce que j'ai participé à "X factor" en 2009, je suis ensuite devenu un présentateur du show, et là je reviens en tant que juge. Je dirais encore une fois que la boucle est bouclée. Je suis allé chez Gary Barlow pour juger les candidats, c'était bizarre d'être de l'autre côté. J'ai été à leur place, je sais ce que c'est d'auditionner. J'ai vraiment aimé, c'était une bonne expérience. Peut-être que oui, un jour je vais revenir comme juge, qui sait !

Même si tu n'as pas gagné "X Factor", tu es comme les One Direction, plus successful que les gagnants eux-mêmes. Y aurait-il une malédiction sur les vainqueurs d'X Factor ?

O : (rires) je ne crois pas. Je pense qu'Alizée a dû s'en rendre compte aussi, les shows TV et la musique sont vraiment deux choses différentes. Ceux qui votent à la télé par exemple, savent qui est Alizée, mais ils votent parce qu'ils aiment regarder le show. Les gens qui achètent la musique et qui l'écoutent, c'est un peu différent. Alizée n'est pas jugée sur la musique mais sur la danse. J'ai l'impression que dans "X Factor", c'est moi qui chantait, mais c'était comme du karaoké parce que je chantais différentes chansons. Très bien chanter les morceaux des autres, et interpréter ses propres morceaux, c'est différent. L'enjeu, c'est de vendre ses propres chansons. Je pense que, moi-même, comme les One Direction ou d'autres candidats qui n'ont pas gagné, on a mieux réussi que les gagnants à bien vendre nos albums en tant qu'artistes. Et j'ai juste eu beaucoup de chance j'imagine ! (rires)

Vous êtes tous les deux devenus connus grâce à des télé-crochets, vous n'avez pas peur que l'image vous colle à la peau ?

O : Non. (en français) L'important, c'est ce que tu fais de ce tremplin. J'ai fait "X Factor" alors oui des gens vont me faire la remarque, mais je pense que les gens oublient. On se souviendra par exemple des One Direction parce qu'ils sont le boysband le plus connu au monde en ce moment, pour le nombre d'albums vendus etc, et pas parce qu'ils ont fait "X Factor". C'est la même chose pour moi et Alizée, nous avons tous les deux participé à des tvs shows mais au final, on est ce que l'on vend, ce que notre musique est devenue après ça.

Right Place Right Time est ton troisième album, pourquoi as-tu décidé d'y faire participer Alizée ?

O : Mon label m'a parlé d'elle parce qu'en Angleterre on ne connaît pas beaucoup de stars françaises. On n'a pas d'artistes français dans les charts. J'ai vu plusieurs fois mon label, on a pensé à plusieurs artistes, et Alizée était l'un d'entre eux. On a parlé de Dear Darlin' et on voulait apporter quelque chose de nouveau. Elle a été la première à qui on a pensé. C'est une bonne rencontre. C'est super qu'une chanson puisse être chantée dans une langue différente. C'est fou pour moi d'entendre Alizée chanter mon morceau en français.

Après ce duo est-ce qu'une collaboration sur l'album d'Alizée cette fois, est envisageable ?

A : Pourquoi pas ! C'est ce qu'on disait toute à l'heure, ça serait bien qu'il vienne sur une de mes chansons.

O : Définitivement, à 100%. Si Alizée a une chanson sur laquelle elle pense que ce serait bénéfique que je sois, j'adorerais le faire, parce qu'elle a fait une chanson pour moi, comme on dit en anglais "I scrub your back you scrub my back". Alizée dira la même chose que moi, sur n'importe quel album, n'importe quelle chanson que tu écris, il faut savoir par exemple si la chanson correspond à l'artiste que tu veux en duo, est-ce que ça serait bénéfique pour l'album, est-ce que ça sonnerait bien. Ce n'est pas seulement une question de "Oh j'aimerais qu'Olly le fasse". Ça a bien marché pour Dear Darlin' par exemple.

D'ailleurs, le levé de rideaux est pour bientôt. Vous avez une petite routine avant de monter sur scène ?

A : Je mange un plat de pâtes, j'appelle ma fille et je me concentre. J'ai besoin de concentration. J'ai l'impression que ce qu'il faut se dire quand on monte sur scène, c'est qu'on monte sur scène pour la première fois.

Olly : Elle fait quoi avant de monter sur scène ? (On lui traduit). Tu as une fille ? Elle a quel âge ?

Alizée : 8 ans.

Olly : oh.... attends, huit ?? Mais quel âge as-tu ?

Alizée : 29 !

Olly : Vraiment ? Tu as l'air tellement jeune !

Ils discutent entre eux ...

O : Avant un show je... (il chante). Je fais mes gammes, je ne fais pas trop de trucs, je me concentre, je m'assoie sur scène et j'observe. Je répète dans l'ordre mes chansons, et je vais me changer, je me fais beau pour le show.

D'ailleurs, côté mode, on a remarqué une prédilection pour le style dandy, un peu comme Justin Timberlake. C'est un artiste que tu apprécies ?

O: C'est un beau compliment ! J'adore Justin, mais je n'ai jamais essayé de copier qui que ce soit. J'essaie d'être moi-même. Je pense que Justin porte des vêtements que je ne porterais pas, et il porte des vêtements que je porterais. Et vice et versa. Mais sinon, c'est un de mes artistes préférés. Il peut chanter, danser, faire son show. Il est au top de cette industrie, c'est quelqu'un qui te pousse à être aussi bon qu'il l'est, je l'admire.

Et toi côté look Alizée, tu fais très attention à ce que tu vas porter sur scène ?

A : Pas vraiment, l'important, c'est que je me sente bien, que ça me ressemble. Surtout ne pas avoir l'air d'être déguisée !

Du coup comme artiste, Olly tu apprécies Justin Timberlake, mais qui d'autres ? Et toi Alizée as-tu-également une idole ?

O : Robbie Williams ! Il est merveilleux, il est vraiment spécial, il a fait tellement de choses. C'est bien de l'avoir comme ami, de lui parler de musique, de lui parler de tout en fait. On s'entend très bien. Beaucoup de gens m'ont comparé à Robbie dans le passé, en disant que je suis le prochain Robbie Williams, mais j'essaie juste d'être moi-même de faire de la bonne musique.

A : Moi aussi quand j'étais ado je l'adorais. Je l'ai rencontré une fois lors d'une émission télé à Paris. C'est quelqu'un que j'ai beaucoup écouté, il manque beaucoup en France, on ne le voit pas assez ! Sinon, mon idole absolue c'est Madonna. Depuis que je suis toute petite, c'est quelqu'un qui m'a donné envie de danser, de chanter. Après j'aime beaucoup Justin oui, Rihanna, ou même Jay-z. J'essaie de m'intéresser à tout parce que c'est important pour pouvoir avancer, écrire des albums. Pas pour copier, mais pour s'inspirer.

Toi aussi tu inspires les gens, par exemple tu es une super star au Mexique. D'où ça vient ?

A : J'avais pris un titre de Madonna en 2003 La Isla Bonita. Grâce à cette vidéo sur internet ça a fait effet boule de neige là-bas. Ils ont commencé à me connaître avec cette chanson, et ils ont cherché à savoir qui j'étais. J'ai commencé à y sortir des albums, j'ai fait des tournées et j'ai un public fidèle qui m'attend. J'ai la chance de pouvoir y aller souvent.

O : Le Mexique c'est aussi un endroit où je n'aurais jamais imaginé être célébre. J'ai été aux États-Unis, c'était étonnant qu'on me connaisse. Je suis également très connu en Allemagne ce qui est très cool, en Autriche aussi. Au Mexique on a fait un show une fois, et il y a une vidéo où on voit des fans attaquer mon van. Ils ne sont pas habitués à ce que beaucoup d'artistes viennent dans leur pays alors quand vous y allez, ils deviennent un peu fou ! (Alizée acquiesce)

D'ailleurs est-ce que la célébrité est dure à gérer pour vous ?

O : Pour moi c'est un peu dur en Angleterre surtout.

A : Moi non, avec une casquette ça va. Les gens ne s'attendent tellement pas à me voir !

O : Oui, tu portes des lunettes, une casquette (rires).

A : Et puis moi je n'habite pas Paris, j'habite en Corse. (Elle explique à Olly : C'est une île dans le sud de la France)

Olly : Wow. Pourquoi tu vis la-bas ?

Alizée : Parce que je suis corse !

Olly : Oh ok ! (rires)

A : Du coup, c'est vrai qu'en Corse je suis tranquille. À Paris un peu moins mais ça va. À Mexico par contre non !

Effectivement je ne sais pas si vous avez vu, mais il y a déjà du monde devant le Trianon. Vous êtes anxieux pour ce soir ?

A : Moi ça va, c'est lui qui va se faire tout le concert (rires)

O : Je suis toujours un peu nerveux mais en même temps, Alizée sera d'accord avec moi, quand tu fais un show, et que tu sais que c'est sold out, tu es juste super excité. S'il n'y avait que la moitié de la salle remplie, peut-être que je serais anxieux ! Là c'est complet, c'est moins de stress, plus excitant. Je vais pouvoir aller sur scène et m'éclater ! Et comme Alizée va me rejoindre, il y aura une "connexion française" donc ça va être top ! (Ndlr : effectivement, si l'on en croit les réseaux sociaux, les spectateurs ont été enchantés par leur passage sur scène.)

Propos recueillis par Marie Bresson-Mignot.

sur le même sujet


commentez !

comments powered by Disqus
Plus de news : Tendance mode