Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nienke Kampman, la fitgirl body positive qui montre sa cellulite

instagram/@nienkke.
instagram/@nienkke.

Être une fit girl sur Instagram veut bien souvent dire afficher une silhouette tonique sans imperfections véritablement visibles. Mais pas pour l'influenceuse néerlandaise Nienke Kampman, qui a décidé de briser la règle et d'afficher sa cellulite sans honte. Une démarche qui fait le plus grand bien et qui mérite d'être saluée. 

Donner un bon coup de pieds dans les idéaux de beauté inatteignables, voilà le noble projet de Nienke Kampman, instagrameuse fitness. La jeune femme qui partage ses séances de sport - comme le veut son statut de fit girl - n'hésite pas à poster aussi des photos d'elle affichant sa cellulite sans complexe. Une démarche ouvertement body positive pour que les femmes cessent de faire la guerre à cette peau d'orange tant décriée.

Ne plus voir la cellulite comme un défaut

Si sur Instagram le concours à la photo parfaite est toujours d'actualité, la fitgirl n'a pas décidé d'entrer dans ce jeu-là. En montrant sa cellulite, Nienke Kampman tend à démonter l'idée selon laquelle faire du sport serait la solution ultime pour avoir un corps qui entre totalement dans les canons de beauté. Bien sûr, la Néerlandaise affiche une silhouette tonique et dans la norme, contrairement à d'autres femmes qui subissent la grossophobie. Mais malgré le fait que son corps soit conforme aux idéaux de beauté, il lui manque la peau lisse, sans "défaut".

Alternant clichés d'elle en pleine séance de sport et montages façon "Instagram VS Reality", elle montre que les traces sur son corps ne la définissent pas elle ni sa santé physique, et encore moins son sex appeal.

"Beaucoup de femmes laissent leur cellulite définir qui elles sont. Je l'ai fait aussi. On se dit que nous ne faisons pas assez d'exercices, ne mangeons pas assez healthy, que nous ne sommes pas assez minces ou pas assez sportives à cause de la cellulite", écrit-elle sous l'un de ses clichés. "Je m'entraîne 4 fois par semaine, mange le plus sain possible et j'ai toujours de la cellulite (...) Ce n'est pas grave ! Toutes les femmes en ont plus ou moins. Cela fait juste partie du corps humain et il ne faut pas en avoir honte !"

Prôner l'amour de soi comme un devoir

Nienke Kampman n'est pas la seule à avoir cette démarche. D'autres fitgirls ont décidé d'adopter le même discours. L'instagrameuse fitness Chessie King ou encore Karina Irby - fitgirl affichant sa cellulite et son eczéma - prônent elles aussi l'amour de soi. Une initiative très importante quand on sait que ces influenceuses sont suivies par une majorité de femmes et de jeunes femmes en pleine construction.

Grâce à leur côté "girls next door", leur aura de modèles est indéniable auprès des adolescentes. D'où la nécessité d'avoir un discours positif et de prouver qu'on peut porter un regard bienveillant envers nous-même pour contrer le "shaming" et les injonctions. Porté par de telles voix, le body positivisme continue de s'étendre et pour le mieux.

Héloïse Famié-Galtier

À ne pas rater