Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss Sloane : Jessica Chastain, glaçante et glacée en lobbyiste acharnée

4 photos
Lancer le diaporama

Elizabeth Sloane est une lobbyiste de talent. Acharnée, sans pitié, sans scrupules, tous les moyens sont bons pour gagner, même contre le redoutable lobby des armes. Et elle devra bien user de toutes ses "qualités" pour réussir son pari. Un film dans lequel Jessica Chastain, en professionnelle dure et froide, excelle.

Faire un film sur le monde impitoyable et finalement peu connu, du moins de ce côté-ci de l'Atlantique, du lobbying, cela pouvait rapidement devenir une fausse bonne idée. Mais, grâce à la réussite de la série "House of Cards", on a constaté ce monde épousait étroitement celui de la politique. C'est d'autant plus vrai aux Etats-Unis où il s'agit d'un métier à part entière et où les lobbys, au gré de leurs affrontements, déterminent en grande partie la conduite de la politique de l'administration en place. Et bien "Miss Sloane" c'est exactement cela, le tout porté par un sujet très tendu en Amérique, la législation sur les armes.

Le film a un pitch accrocheur : Elizabeth Sloane (Jessica Chastain) est une femme d'influence brillante et sans scrupules qui opère dans les coulisses de Washington. Face au plus grand défi de sa carrière, elle va redoubler de manigances et de manipulations pour atteindre une victoire qui pourrait s'avérer éclatante. Mais les méthodes dont elle use pour parvenir à ses fins menacent à la fois sa carrière et ses proches. Miss Sloane pourrait bien avoir enfin trouvé un adversaire à sa taille.

Les armes : un sujet fort et clivant

Mais "Miss Sloane" est bien plus qu'un simple film sur les coulisses du pouvoir. D'un côté, le long métrage revêt un aspect politique et social fort en s'intéressant au port d'arme, un sujet qui déchire l'opinion américaine. D'abord à deux doigts d'être engagé par les pros, Elizabeth Sloane va finalement changer de cabinet pour mener la lutte des antis. Cette défection met en colère et en lumière le pouvoir et l'immense richesse du lobby des armes ainsi que ses méthodes plus que douteuses. Elizabeth Sloane va donc devenir l'ennemi à abattre à tout prix car son talent, son charisme et son absence de sens morale en font une adversaire redoutable. Mais, comme toute bonne joueuse d'échec, il a déjà anticipé le coup d'avant.

Jessica Chastain est la reine de glace

De l'autre côté, il y a Jessica Chastain, impériale dans ce rôle. Maîtresse-femme, control freak, totalement dénuée d'émotion ou de sentiment, c'est une machine de guerre qui ne recule devant rien pour gagner. Si le sujet n'a pas vraiment d'importance, elle en accorde à la victoire. Cette fois, elle s'engage en plus dans une cause noble à laquelle elle croit. Pour autant, cela n'adoucira pas ni ses méthodes ni sa personnalité. Reine de glace impériale, Jessica Chastain est toute en retenue et en froideur dans ce rôle saisissant.

Et comme la fin du film révèle un ultime rebondissement, on a là un long métrage construit comme un thriller qui tient aussi du film social. Résultat, on reste en haleine tout au long et, même si on avait un gros doute, on en conclut que la politique est vraiment un monde sans pitié où seuls les plus durs survivent et à ce jeu, c'est bien Miss Sloane qui semble être la plus coriace.