Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michèle Bernier et ses amours : 'Les homos, les hommes mariés... j'ai cumulé !'

Pour le magazine Nous Deux, Michèle Bernier parle d'amour et de ses histoires d'amour. L'occasion pour la comédienne de confesser ses déboires et son récent célibat. Une interview franche placée sour le signe de Cupidon.

Comédienne abonnée aux rôles de rigolote, Michèle Bernier ne manque pas de projets cette année. Quand la fille de George Bernier, alias le Professeur Choron, n'est pas à la télé, elle se produit sur les planches pour la nouvelle pièce de Laurent Ruquier (le pygmalion d'Aymeric Caron), "Je préfère qu'on reste amis". Un titre que le magazine Nous Deux a pris comme une invitation pour parler de sa vie amoureuse.

Fraîchement célibataire

Et en la matière, Michèle Bernier a du vécu, et pas que de bonnes expériences. Celle qui a partagé sa vie pendant 15 ans avec Bruno Gaccio (l'auteur des "Guignols de l'info"), avec qui elle a eu deux enfants - Charlotte, 26 ans, et Enzo, 17 ans - a confié être depuis peu célibataire.

a vient de se terminer... Ce n'est pas triste, le bon est toujours à venir." Une attitude positive qui lui permet de ne pas sombrer dans la déprime, façon Bridget Jones mangeant son pot de glace devant une rediffusion de "Dirty Dancing" (l'un des films préférés de la rédac). Michèle Bernier préfère elle aller de l'avant. Mais quand Nous Deux l'invite à se remémorer ses histoires passées, il n'y a pas que du bon.

"Les homos, les hommes mariés... j'ai cumulé ! Je me suis juré que la prochaine fois que je sortirai avec un homme marié, il le serait avec moi. J'ai marié ma fille l'an dernier, j'aimerais bien me marier à mon tour." Mais comme le dit si bien Malika Ménard, le plus dur reste de trouver la bonne personne.

L'humour, pas vraiment un atout...

A 57 ans, la comédienne confesse aussi qu'avoir le sens de l'humour ne lui a pas toujours servi dans ses relations amoureuses. Elle explique pourquoi : "L'humour est un pouvoir sur l'autre et les hommes détestent que vous l'ayez à leur place."

Très franche, elle évoque aussi sa silhouette, pas vraiment celle d'un mannequin, contre laquelle elle a longtemps lutté à coup de régimes. "J'ai passé ma vie à vouloir être mince. Eh bien, je ne le serai jamais. J'ai seulement une limite de poids à ne pas dépasser car je sais qu'au-délà, je ne me sens pas bien".

À ne pas rater