Accueil
Mode
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Fashion Week
Défilés
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Maquillage bio : la beauté au naturel

Tout savoir sur le maquillage bio.
Tout savoir sur le maquillage bio.

Le maquillage bio est une notion un peu floue pour vous ? Comment distinguer le vrai du faux ? Les produits 100% naturels sont-ils vraiment meilleurs que les cosmétiques trouvés en grande surface ? On a mené l'enquête.

Maquillage "bio" et "naturel", quelle différence ?

Ces appellations renvoient à des choses bien différentes. Comme son nom le laisse entendre, le maquillage bio est issu de l'agriculture biologique. Ainsi, ses composants (plantes, huiles végétales ou minérales, huiles essentielles...) ont été produits selon les règles d'une agriculture respectueuse de l'environnement. L'appellation "naturel" apposée sur les produits cosmétiques signifient qu'ils contiennent peu ou pas de composants synthétiques.

Cosmebio, Ecocert, BDIH : la valse des labels

Pas facile de déchiffrer les étiquettes et de s'y retrouver parmi tous ces noms de code. Petit lexique pour vous éclairer.

- BDIH (pour Bundesverband deutscher industrie und Handelsunternehmen) : C'est l'un des labels les plus exigeants, créé en Allemagne en 1966. Indépendant, il se charge d'examiner la composition des produits de beauté naturels ainsi que leurs méthodes de production. Il attribue le logo "Cosmétique Naturel Contrôlé". Les cosmétiques doivent être élaborés à partir de matières premières naturelles issues de la culture biologique, non testées sur les animaux.

- Cosmébio : Il rassemble plus de 200 adhérents et compte quelques 4000 produits certifiés. Les produits doivent être prioritairement issus de l'agriculture biologique contrôlée, avec au minimum 95% d'ingrédients naturels. Il décerne deux logos, "BIO" et "ECO".

- Ecocert : Créé en 2003, il décerne un label "Bio" (minimum 95% d'ingrédients naturels et certifiés bio) et un label "Eco" (de 50 à 94% d'ingrédients issus de l'agriculture bio et 95% d'ingrédients végétaux). Sont interdits : les ingrédients issus d'animaux et les ingrédients de synthèse.

- Cosmos : Créé en 2008, le logo européen Cosmos doit remplacer les labels français Cosmébio et Ecocert. Il certifie un maximum de 5% d'ingrédients de synthèse et 95% d'ingrédients végétaux d'origine biologique. Sont interdits : les ingrédients issus de la pétrochimie ou d'animaux, ainsi que les colorants, parfums et silicones.

Qu'y a-t-il dans le maquillage bio ?

Des ingrédients naturels issus de l'agriculture biologique. On y trouve, selon les produits : des cires végétales, des huiles essentielles, des huiles végétales ou minérales. En revanche, pas de trace de conservateurs chimiques, de parabènes, d'ingrédients dérivés de l'industrie pétrochimique.

L'inconvénient du maquillage bio

Comme il ne contient pas de conservateurs ou très peu, sa durée de vie est plus courte que le maquillage classique. Comptez environ trois mois. Il peut aussi arriver qu'un fond de teint s'avère moins couvrant, même si l'industrie cosmétique fait de gros progrès.

Les avantages du maquillage bio

Ils sont nombreux. Dépourvu d'allergènes et de produits synthétiques, le maquillage bio convient à merveille aux peaux sensibles. Exit les produits chimiques, place au beurre de karité, à la camomille ou encore à l'huile de jojoba pour une beauté au naturel. En plus de prendre soin de votre peau, les cosmétiques bio sont produits dans le respect de l'environnement.

Où trouver son maquillage bio ?

Les gammes de cosmétiques bio tendent à se développer, même dans les grandes surfaces. Pour plus de choix, vous pouvez vous tourner vers les boutiques spécialisée dans le bio, ou vers des marques de cosmétiques bio (Weleda, Dr Hauschka, Emma Noël...).

Catherine Brezeky