MAMMA MIA ! : Judy McLane, diva de Broadway 350 jours par an

Publiée Le Mardi 15 Avril 2014 à 19:10

New York, Time Square et une avenue mondialement connue : Broadway... La Mecque des shows musicaux où Barbra Streisand, Liza Minelli ou encore Julie Andrews ont brillé dans leur temps. Aujourd'hui, est-ce facile d'être une diva à Broadway ? La rédaction de Puretrend a rencontré Judy McLane, la star incontestée du spectacle MAMMA MIA!

  • 1/5
Aussi à l'aise dans son costume que sur scène, Judy McLane est la star incontestable de MAMMA MIA! à Broadway.

A-t-on encore besoin de présenter MAMMA MIA!, le show musical aux 54 millions de spectateurs à travers le monde, basé sur les tubes du groupe suédois ABBA ? L'histoire de cette jeune fille élevée par une mère célibataire sur une île grecque qui, la veille de son mariage, rencontre ses trois pères potentiels ? Show multi-repris au cinéma, en 2008 notamment avec l'excellente Meryl Streep et la sexy Amanda Seyfried.

A la fois chanteuse, actrice, danseuse, Judy McLane joue le rôle de la maman, Donna Sheridan, depuis près de deux ans à Broadway, après avoir assuré plus de sept ans celui de Tanya, la copine botoxée et croqueuse d'hommes. Soit près de dix années dédiées corps et âme à MAMMA MIA!

Judy McLane, une chanteuse hors-normes

Si Judy McLane est la chanteuse qui, toutes versions confondues, est dans le show depuis le plus longtemps, ce n'est tout de même pas sans sacrifices. Etre sur scène 6 jours sur 7, parfois deux fois dans la même journée et ce 350 jours par an, cela impose tout de même une certaine discipline, surtout quand le rôle demande une telle énergie : si jouer Tanya nécessitait d'avoir les ongles parfaitement manucurés tous les jours, la peau bronzée, le port de talons (et d'une perruque !), le rôle de Donna est plus dur physiquement. "Je sors très peu après le show, je dois reposer ma voix, j'essaie de ne pas parler lors de mon jour de repos, de rester hydratée et je m'astreins à une pratique quotidienne de yoga et de vocalises."
Pas facile dans de telles conditions de profiter de sa famille, de ses amis, de la vie à New York. "C'est très difficile de gérer ma vie personnelle et un tel rôle. C'est un vrai challenge. J'ai été mariée, je suis seule maintenant et c'est compliqué de rencontrer des gens." En dehors bien sûr des 1156 spectateurs présents tous les soirs au Broadhurst Theatre. Heureusement, les remplaçants sont là pour prendre le relais quand c'est nécessaire. "Et j'apprends à profiter à fond de chaque instant libre, comme mes deux semaines de vacances chaque année !"

MAMMA MIA!, le happy show qui fait du bien au moral

Mais la star de Broadway ne changerait de show pour rien au monde ! Même le costume en élasthanne ne la gêne pas plus que ça (bien qu'il soit impossible de l'enfiler seule et de s'asseoir une fois habillée !). Ce qu'elle aime le plus dans ce job ? Faire partie d'une aventure qui donne de l'émotion aux gens, les rend heureux. Comme cette femme de 80 ans qui lui a avoué de pas s'être autant amusée depuis 40 ans ! C'est pour cela que des spectateurs du monde entier viennent voir le show plusieurs fois, comme un anti-depresseur, un "Feel-good show" comme disent les Américains. Mais aussi pour voir la magnifique performance de Judy McLane, trop humble pour admettre que les gens reviennent aussi rien que pour elle !


Vous pouvez voir MAMMA MIA! au Broadhurst Theatre, à New York. Mais aussi à Londres (pour la 15e année consécutive), à Las Vegas, en Corée, au Japon en Finlande, en Suisse... Toutes les dates sur http://www.mamma-mia.com/

May Gransart

sur le même sujet


commentez !

comments powered by Disqus
Plus de news : Tendance mode