Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les rappeurs, nouvelles égéries à suivre ?

.

Les pros du rap ne seraient pas seulement des chanteurs vulgaires pas fans de grammaire ! En effet, depuis quelques mois, les marques de mode et de beauté les hissent au rang d'ambassadeurs et d'égéries... Comment ces hommes sont-ils devenus des exemples à suivre ? Décryptage. 

Le stylisme a toujours eu un rôle prépondérant dans les clips de rap, on ne peut pas le nier. "Survêtement Tacchini", "claquettes-chaussettes", de nombreuses tendances ont été lancées par les amoureux du genre (et quelles tendances !). Mais à l'inverse, la mode n'a pas toujours aimé les rappeurs qui rendaient leurs pièces de luxe trop urbaines. Visiblement rien n'est "gravé dans la roche", comme dirait Sniper, puisque les choses sont en train de changer.

Aux Etats-Unis, ce sont désormais A$AP ROCKY, Kanye West ou Pharrell Williams qui font la mode. Pourquoi l'Hexagone ne suivrait pas le mouvement ? C'est ce qui arrive petit à petit (le temps de traverser l'Atlantique à la nage). Georgio, la baby star des Lilas, livre un clip plus que sexy pour le parfum Givenchy, S.Pri Noir devient ambassadeur pour Adidas et il y a peu, Moha la Squale a collaboré avec la célèbre marque au croco Lacoste. Marque qui a pourtant repoussé pendant des mois l'idée d'intégrer des clips de rap, préférant être la star du dressing des golfeurs et des tennismen friqués.

La preuve que les choses sont en train de bouger ? On a envie de croire que oui. Même si on a un peu peur que "la chaîne en or qui brille" revienne sur le devant de la scène.

.

Désormais abonnés au front row (comme nous à la terrasse des bars), les rappeurs sont de plus en plus affûtés en terme de style. Pour la petite histoire, Chanel aurait même invité PNL lors de son dernier show, mais ils avaient mieux à faire. POULOULOU, comme dirait Niska. Pas étonnant donc, avec leurs nouveaux looks de it-boy, qu'ils soient la cible des créateurs les plus pointus.

Et lorsqu'ils ne sont pas choisis par une marque pour les représenter (REPRÉSENTE WESH), ils osent se créer une garde-robe à leur image. Booba a imaginé Unkut, Orelsan a fondé Avnier et Nekfeu a collaboré avec Rad. De vraies fashionistas 2.0 ! Notre coeur bat déjà à l'idée que Marwa Loud ou Aya Nakamura suivent un jour le mouvement et se retrouvent au premier rang chez Balenciaga.

Pauline Arnal (alias P-O-W du 1-3)

À ne pas rater