Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Les patronnes du hip hop savent-elles se coiffer ?

Azealia Banks est de la nouvelle vague. Son crédo capillaire ? Des cheveux ondulés très longs. Pour son clip 212, elle porte quatre grosses tresses. Revival 90's ?
Azealia Banks est de la nouvelle vague. Son crédo capillaire ? Des cheveux ondulés très longs. Pour son clip 212, elle porte quatre grosses tresses. Revival 90's ?

Le hip hop est un univers où les femmes ont eu du mal à se faire une place. Coiffures, vêtements, maquillages, imposer leur style avec leurs propres codes féminins n'a donc pas été une mince affaire. Les débuts ont été tâtonnant et plus ou moins riches en mauvais goût. Aujourd'hui, on y retrouve les tendances beauté, mais les innovations farfelues ne sont jamais bien loin.

Il y a vingt ans, le hip hop était un univers très masculin où la femme était uniquement présente dans les clips. Souvent très féminines (et peu habillées), on voyait les longues tresses des danseuses se balancer au son des basses. Lorsque les premières rappeuses sont apparues, Mary J Blige et Missy Elliott, il y avait deux écoles. La première jouait de sa féminité avec simplicité tandis que la deuxième prouvait que son apparence comptait peu pour faire de la bonne musique. Soit, c'est ainsi que les deux opposées sont nées : Missy Elliott, cheveux courts et look original un peu garçon manqué VS Mary J Blige, sexy mais talentueuse. Le style ne comptait pas tant à l'époque.

Par la suite, on a remarqué que les filles du hip hop tentaient vraiment de se démarquer osant un peu toutes les expériences, du sexy au trash en passant par les surprises. Lil' Kim (maître spirituelle de Nicki Minaj ?), par exemple, a testé un peu toutes les couleurs de cheveux avec un point commun : la vulgarité. Eve a, quant à elle, longtemps porté les cheveux courts mais avec un détail féminin, ou des tresses plaquées, mais teintes en rouge s'il vous plait.

Face à ces surprises capillaires, on pouvait se demander si toutes les rappeuses étaient mal coiffées. Et là, la nouvelle génération est arrivée, plus girly et originale que jamais. Assumant leur musique, mais aussi leur féminité. M.I.A. est très pointue en mode et s'est mise à la coloration chouchou des stars : le ombré hair. Ciara, qui au début n'hésitait pas à chanter Like a boy, l'a également adoptée. Azealia Banks, le nouveau phénomène à suivre, laisse longs ses cheveux noirs qu'elle tresse occasionnellement. Les filles du hip hop chercheraient-elles à se racheter une bonne conduite capillaire ?

Heureusement, des OVNIS continuent de sévir. Nicki Minaj se place en digne héritière des années catastrophiques stylistiquement parlant et Kreayshawn n'est pas loin de suivre le même chemin.

Alors, les patronnes du hip hop sont-elles toutes mal coiffées ? On se fait un avis en images sur Puretrend.


Clémentine Santerre