Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les jeunes filles accros au maquillage dès 11 ans ?

Une enquête récemment menée en Grande-Bretagne démontre qu'en 10 ans, l'âge moyen auquel les petite Anglaises utilisent du maquillage régulièrement a diminué de trois ans, passant de 14 à 11 ans. Pas vraiment une bonne nouvelle...

Il y a quelques jours, nous apprenions que la chanteuse Lorde devenait égérie de la marque de maquillage MAC à 17 ans seulement. Aujourd'hui, une enquête anglaise révèle, sans réelle surprise, que les jeunes filles commencent à se maquiller de plus en plus jeune. Pourquoi ? Comment ? Quels sont les risques ? On fait le tour de la question.

De 14 à 11 ans

D'après le sondage réalisé sur l'initiative d'une enseigne britannique de maquillage, Escentual, il a été vérifié qu'en l'espace de 10 ans, l'âge auquel les filles commencent à utiliser du maquillage a baissé de trois ans. Alors qu'avant elles osaient porter un peu de gloss ou de vernis à 14 ans, c'est maintenant à 11 ans qu'elles commencent à se maquiller de manière régulière, non exceptionnelle, par habitude.

La faute à la télé réalité ?

Il peut y avoir différentes explications à cela. Presque 30% des personnes interrogées pensent que la télé réalité n'est pas étrangère à cette baisse de l'âge auquel les filles dégainent blush et mascara. Les sondés parlent principalement du show The only way in Essex, scripted reality (comme Hollywood Girls sur NRJ12) un peu nunuche avec plein de filles bronzées aux UV façon Victoria Bekham époque cagole, maquillée comme des camions volés, porteuses de faux ongles, faux cils et strass collés sur la dent... Grande classe et bon goût au programme.

La faute à l'industrie du vernis ?

Si la télé trash n'est pas la principale explication, le Fashion telegraph, qui a publié les résultats de l'enquête, pointe du doigt un tout autre responsable pour cette consommation prématurée de maquillage par les pré-ados. En voulant toucher les grands enfants que nous sommes restées en proposant des gammes de vernis ultra colorées, pailletée et girly, l'industrie du vernis et du nail art a finalement touché les vrais enfants. Comment ne pas craquer face à l'offre pléthorique de vernis quand on a 11 ans ? Surtout que le vernis à ongle est un des produits de beauté que les mamans autorisent le plus facilement à leurs filles.

Les mamans pas plus permissives

Malgré tout, les mamans ne semblent pas avoir changé de position sur l'utilisation du maquillage par les enfants. Le sondage démontre que pour les adultes, une jeune fille ne devrait pas commencé à porter de fond de teint avant 14 ans, de khôl et mascara avant 13 ans, de gloss avant 12 ans. En règle générale, avant 13 ans, les mères préfèrent que leurs filles ne se maquillent pas du tout, sauf évènement spécial.

Des conséquences potentiellement graves

Les conséquences du rajeunissement des consommatrices régulières de maquillage peuvent être gravissimes. En s'imposant une routine beauté si tôt, les jeunes filles peuvent perdre une totale confiance en elle en se focalisant sur leur aspect et en souhaitant modifier leur apparence bien trop tôt. Cela peut entraîner des troubles du comportement alimentaire, des troubles de la perception de son physique (dysmorphophobie). L'hypersexualisation de très jeunes filles est également à craindre et à prévenir à tous prix. Les parents ont donc tout intérêt à surveiller de près leurs pré-ados... Mais ça, ils le savaient déjà !

À ne pas rater
À découvrir