Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le champignon, l'avenir de la mode ?

.

Et si vous portiez des vêtements fabriqués à partir de... champignons ? L'entreprise Neffa a développé une matière à partir de la racine de ce dernier. Une alternative pour rendre la mode plus écologique ? C'est une piste ! 

A l'heure où les problèmes écologiques sont plus que jamais au coeur du débat, la mode va avoir son rôle à jouer. De la pollution liée à la production au gaspillage et aux déchets causés par la consommation de masse, rendre la mode plus responsable est désormais un impératif. Et l'une des solutions pourrait être... les champignons ! La compagnie Neffa, basée aux Pays-Bas a ainsi créé MycoTEX, une fibre réalisée à base de champignons qui pourrait changer notre vision de la mode éco-responsable.

Le MycoTex, nouveau matériau miracle ?

Ce drôle de matériau est créé à partir du mycelium, la racine des champignons, et se présente comme une alternative au cuir. Si ses utilisations sont multiples, il peut devenir vêtement. En étant produit via un moulage 3D d'un corps, la pièce ne nécessite ainsi aucune couture ni assemblage.

Écologiquement, ce matériau présente plus d'un avantage : avec un usage de pesticides et produits chimiques inexistant et une quantité d'eau utilisée limitée, il est bien plus respectueux de l'environnement que la plupart des matières actuellement utilisées dans l'industrie textile.

Et puisque seule la quantité nécessaire par vêtements est créée, le gaspillage est limité au maximum. Enfin, quand un habit en champi sort de la tendance, il peut facilement être détruit car totalement biodégradable : il suffit de l'enterrer pour qu'il se décompose.

Toutefois, les vêtements et produits en mycélium ne peuvent durer qu'un à deux ans avant de perdre forme et se décomposer. Selon Aniela Hoitink, la créatrice de MycoTex, MycoTex est aussi un nouveau moyen de penser nos vêtements : "Si vous réalisez que nous ne portons nos vêtements en moyenne que cinq fois, pourquoi passer du temps sur une technique de production basée sur le fait que l'on porte et garde nos vêtements toute une vie ?"

Le champignon, l'avenir de la mode ?

Quoi qu'il en soit, le champignon s'est imposé comme une alternative envisageable. De plus en plus d'entreprises et de laboratoires développent leur matière en utilisant et incorporant des champignons et les créateurs se mettent à expérimenter cette matière. Ainsi, Stella McCarney a annoncé s'associer avec Bolt Threads pour développer un prototype de son mythique sac Falabella dans leur "mushroom leather" qu'ils ont développé.

De votre assiette, le champignon pourrait passer dans votre dressing.

Clément Laré

À ne pas rater