Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

La bonne idée body positive d'Hailey Baldwin

.

La collection d'Hailey Baldwin pour Pretty Little Things n'a pas seulement séduit pour l'incroyable dose de paillettes qu'elle apporte pile à temps pour les fêtes. Elle se fait aussi remarquer grâce à une idée "body positive" qui fait du bien. 

Associez Hailey Badlwin, la marque Pretty Little Things et les fêtes de fin d'année et vous obtenez encore plus de strass et de sequins que dans le dressing de Cher. A l'occasion d'une collection exclusive, madame Bieber et le site anglais proposent une gamme de robes, cyclistes et autres combinaisons parfaites pour fêter le Nouvel An en brillant de mille feux.

Mais ce n'est pas que la fabuleuse multitude de vêtements scintillants qui a fait parler de la collection, c'est aussi une initiative du site qui a séduit les internautes.

Une initiative body positive

Sur Twitter, de nombreux utilisateurs ont salué le site Pretty Little Thing qui, en plus de proposer la collection dans une large variété de tailles, montre aussi les vêtements portés par deux mannequins de corpulence différente. De quoi permettre de se rendre mieux compte du rendu du vêtement sur différente morphologie.

Une petite révolution qui veut dire beaucoup pour grand nombre d'acheteuses. Ainsi, sur le réseau social, on peut lire : "Enfin ils font quelque chose de fantastique et ne ciblent pas juste une sorte de blogueuse, j'adore !"

De la taille 4 à 26 (taille anglaise, soit du XS au 3X), on peut donc s'offrir un look approuvé par Hailey Baldwin. Qui de la longue robe, de la combinaison transparente ou du costume brillant sera votre élu pour le réveillon de Noël ? Vous n'avez plus qu'à choisir !

.
.
.
À ne pas rater