Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Joséphine de la Baume, métamorphose en bête de scène : rencontre cannoise

La Chambre Noire Belvedere fait sans aucun doute partie de hotspots du Festival de Cannes 2015. Du 14 au 18 mai, le lieu est le décor d'évènements confidentiels à l'image du concert de "Singtank", un duo composé de la belle Joséphine de la Baume et de son frère Alexandre. Rencontre avec la voix féminine du groupe à quelques minutes de son showcase.

Direction la Chambre Noire Belvedere au premier étage de l'hôtel JW Marriott à Cannes pour rencontrer Joséphine de la Baume dans sa loge. Ensemble, avec son frère Alexandre, ils forment le groupe "Singtank". Trois ans après leur premier album, ils présentent ce soir "Cérémonies", en collaboration avec Samy Osta, le producteur du groupe "La Femme".

Joséphine de la Baume, beauté nature

Elle porte un blouson en cuir, ses cheveux blond vénitien sont sauvagement lâchés, elle est à peine maquillée d'un trait de khôl : Joséphine rayonne. Une beauté nature, un sourire spontané et un soupçon de timidité à notre arrivée - étonnant quand on connait sa spontanéité sur red carpet - qui ne fait que renforcer son charisme. Elle semble un peu nerveuse également et on la comprend : à moins de trente minutes du début du concert, son frère n'est pas encore là. Un avion manqué, le deuxième avait cinquante minutes de retard... les voies aériennes semblent vouloir la contrarier. Comme le vent qui a décidé de souffler ce soir, balayant les coiffures des invités, renversant même quelques cocktails. Les joies du mistral cher au sud de la France. Le show promet d'envoyer.

"Singtank", le duo fusionnel

Joséphine nous le dit volontiers, elle est très proche de son frère Alexandre. Artistiquement aussi d'où cette envie commune de créer un groupe. Sur scène, leur complémentarité saute aux yeux. Sa voix un peu cassée rejoint celle plus posée de son binôme, guitare à l'épaule. Elle ondule comme une sirène quand lui la joue statique, bien présent, le regard fixant la foule. Ses cheveux fouettés par le vent, son corset gris à tendance rétro-futuriste de Zana Bayne (marque chère à Madonna entre autres), Joséphine captive, la jeune femme discrète que nous avions rencontré dans sa loge s'est transformée en bête de scène. L'artiste a pris la main sur la femme. C'est son mari, le chanteur anglais Mark Ronson qui peut être fier.

Propos recueillis par Chloé de Trogoff

À ne pas rater