Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Le style Jane Birkin

.

Cinquante ans après la sortie de "Slogan", son premier film tourné en France, Jane Birkin continue de faire infuser son style. Baby doll ou androgyne, sa garde-robe a inspiré et inspire toujours créateurs comme fashionistas. Focus. 

Ce 14 décembre, Jane Birkin souffle ses 71 bougies. Depuis que l'Anglaise a traversé la Manche pour s'installer à Paris, un peu du Swinging London règne dans les rues de la capitale. Il faut dire qu'à son arrivée en 1967, ses robes courtes de baby doll et ses cropped tops ont fait souffler un vent de liberté sur la mode française. Bien qu'elle l'ait fait innocemment.

"A l'époque, des filles comme moi avec cette longueur de jupe, on en croisait plein sur King's Road à Londres. J'étais la première Anglaise à arriver en France, c'est tout (...). J'ai sans doute donné une image de femme libre, légère même, mais c'était sans arrière pensée." (Le Nouvel Obs, 2014)

.

Robe blanche virginale, cropped top plus osé, le style Jane Birkin des années 60 oscille entre romantisme et audace. Mi-ingénue, mi-lolita, l'actrice marque à coup sûr l'époque.

.

Si on aime ses petites robes courtes, on garde surtout en mémoire son amour du jean. Flare, patte d'éph ou droit, il est devenu sa marque de fabrique, et avec le t-shirt blanc, son uniforme. Un look transmis à ses filles, notamment à Charlotte Gainsbourg qui affectionne aussi ce duo simple et décontracté.

Autre tenue qu'elle affectionne particulièrement : le costume. Pantalon et noir, c'est l'un de ses essentiels sur le tapis rouge. Marié à une chemise d'homme blanche, bien sûr. Des pièces qui en ont inspiré plus d'un. "Ça fait plaisir (...) quand un créateur me dit qu'il a été influencé par mon débardeur ou mes vestes de smoking masculines, comme Marc Jacobs ou Saint Laurent" (L'Express, 2015).

.
.
.

Source d'inspiration pour les stylistes, elle a aussi donné son nom à un sac Hermès devenu culte. Preuve de son aura, le Diamond Birkin 35, réinterprétation du classique de 1984 en version python est devenu le sac à mains le plus cher de la maison en dépassant les 200 000 euros aux enchères.

Un look androgyne qui ne l'a pas empêchée au fil des années d'afficher des robes de soirée pailletées ou au fendu vertigineux. C'est aussi ça le style Jane Birkin, une allure sexy sur le tapis rouge. Un autre point commun avec Charlotte.

.

Adepte le plus souvent du no make up, Jane Birkin a aussi libéré de nombreuses femmes du joug d'un autre diktat : le soutien-gorge. Et prouvé que la féminité ne se nichait pas seulement d'en un 90C. "J'ai reçu des lettres de filles disant qu'elles pouvaient désormais aborder la vie sans avoir de gros seins. Je suis contente d'avoir été un soulagement pour elles" (Télérama, 2014).

Jane Birkin, une femme libre, un point c'est tout.