Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

J'ai testé... le port de la banane pendant 7 jours

.

Lorsqu'une réunion de boulot s'est transformée en un pugilat contre la banane, j'ai cru bon de prendre la défense de cet accessoire tout terrain. Logiquement, on m'a challengé à aller jusqu'au bout de mes idées. Oublié mon sac à main XXL, pour 7 jours je vais devoir porter la banane comme un accessoire de mode. 

Préambule : Avant de commencer ma mission banane, je dois trouver le-dit objet dans une version 2017 la plus tendance possible. La marque Gitane Rhapsody possède la perle rare. Une banane carrée (non, je n'ai pas triché, la fashion définition est "sacoche que l'on porte en ceinture autour de la taille") en cuir imprimée qui semble me demander de l'adopter.

Jour 1 : Ce truc-là est minuscule ! Que vais-je bien pouvoir mettre à l'intérieur ? Mon portefeuille fait deux fois la taille de la banane et je n'évoque même pas le format de mon livre du moment... Bon : quelques pièces pour le café, une carte bancaire, les clés de l'appartement, le pass Navigo et le badge du bureau. C'est plein !

Jour 2 : J'ai l'impression qu'on me regarde. Dans l'ascenseur pour arriver jusqu'à mon bureau, avec ma banane comme seul accessoire, j'ai comme la sensation d'être nue. Je vois des sourires, entre pitié et simple moquerie. Par contre, à partir du moment où je fais une démo d'ouverture des portes en donnant un coup de hanche contre le récepteur à badge, cela amuse mon public modeux.

.

Jour 3 : Comme je ne sais pas où mettre mes bras lorsque je déambule dans la rue (oui, c'est étrange), j'opte pour un tote bag en addition à ma banane. De toute façon, il n'y avait pas de règles du jeu.... Et puis j'ai besoin d'un endroit où ranger mes courses du Monop'. #snobisme

Jour 4 : De la difficulté d'associer une banane imprimée avec tout. Je me souviens du temps de la banane k-way fluo qui n'allait avec rien. Cette fois-ci, je me disais que cela allait être plus simple. Puis j'ai mis une chemise rayée. Et le fail est arrivé. Je n'avais plus le temps de me changer, j'ai donc assumé. Le mix and match n'est-il pas super tendance en 2017 ?

.

Jour 5 : Point important : je commence à me rendre compte que c'est assez pratique pour ne pas oublier ses clopes à la pause et pour ne pas réfléchir à "où poser son sac" lorsqu'on est dans un bar à l'hygiène douteuse.

Lors d'un rapide passage à l'épicerie, je me pose soudain cette question existentielle : une banane peut-elle rentrer dans ma banane ?

.

Jour 6 : Ça y est, c'est le week-end, comme dirait Lorie. Et pour l'occasion, je m'offre quelques jours dans le sud de la France... pour la Féria d'Arles. Où je vais donc devoir associer foulard rouge et banane. Je suis a deux doigts d'abandonner soleil et sangria pour ne pas faire de fashion faux-pas.

Jour 7 : J'avoue, je vous ai banané, j'ai laissé mon mini accessoire dans ma valise tout le week-end. Mais pour ma défense, je n'avais pas de sac du tout. J'ai confié mes clés et mon téléphone à des potes. Pas de preuve, pas de crime.

Ma fash' conclusion : Si en plus ça ne compte pas pour l'adage "5 fruits et légumes par jour", je ne vois pas bien l'intérêt d'une banane au quotidien. CEPENDANT, cet accessoire remplace aisément la pochette en soirée car il est pratique et il devient cool puisque délicieusement rétro. A banan'entendeur salut !

Pauline Arnal