Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Hedi Slimane quitte Saint Laurent : dernier coup d'éclat avec Jane Birkin

Hedi Slimane quitte Saint Laurent.
Hedi Slimane quitte Saint Laurent.

Stupeur et tremblements sur la sphère mode : Hedi Slimane quitte la mythique maison Saint Laurent. Le créateur ne part pas sans réussir un clap de fin magistral en faisant de Jane Birkin la nouvelle égérie du Saint Laurent Music Project. 

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques semaines, c'est aujourd'hui officiel : Hedi Slimane quitte Saint Laurent. L'enfant terrible de la mode tire sa révérence non sans un dernier coup d'éclat en choisissant une égérie atypique, l'ex-muse des sixties Jane Birkin.

Après une apparition discrète mais remarquée lors du dernier défilé Saint Laurent collection automne-hiver 2016-2017, la divine Britannique incarne à son tour la très parisienne marque : une dernière fois, le créateur impose sa vision de la mode, mélange d'étymologie rock'n'roll et de beauté autre. Une esthétique qui aura marqué ses vingt ans passés sous le pavillon du couturier français.

Birkin, objet du culte

Le Saint Laurent Music Project, lancé en 2013, a successivement rendu hommage aux pionniers du rock'n'roll, du blues et de la folk à une époque où, déjà, les marques tablaient plus généralement sur des figures contemporaines pour leurs campagnes, avant même le couronnement de Justin Bieber chez Calvin Klein ou du clan Kardashian-Jenner.

Les idoles de Slimane ? Marilyn Manson, la diva folk US Joni Mitchell, Courtney Love, Marianne Faithfull ou le leader tatoué des Queens of The stone Age, Josh Homme... Pour lui, l'icône est icône pour son caractère purement emblématique. Les diverses pesonnalités qui se succèdent face à son objectif sont des beautés "hors norme", emplies de substance, et qui représentent toutes une époque ou un mouvement.

A l'identité Saint Laurent se mêle son amour, inconditionnel, pour la musique – témoin le défilé homme présenté lors de la dernière Fashion Week de New York, clairement inspiré de Kurt Cobain ou de Joe Strummer. Une passion qui suinte dans les collections de Slimane saison après saison, quand elle n'en est pas l'essence. Rien d'étonnant alors à ce qu'Hedi ait, dès l'aube des années 2000, habillé Bowie, The Kills, Mick Jagger ou Jack White... comme une boucle bouclée entre le démiurge et ses premières sources d'inspiration.

Jane Birkin
Jane Birkin

Hedi Slimane, en quête de beauté rare

Birkin, dans le rôle de la nouvelle figure de proue, n'éclipse en rien la femme Saint Laurent par excellence, alias Catherine Deneuve, intrônisée par Yves Saint Laurent de son vivant. En 1966 lorsque, génial et révolutionnaire, il imagine et démocratise le smoking féminin, Jane a 20 ans et porte des jeans ; elle représente déjà la pop culture dans ce qu'elle a de plus effervescent durant cette époque du "Swinging London". Cinquante ans plus tard, Slimane lui taille un smoking sur mesure, retravaillant dans le même temps le vêtement culte du fondateur de la marque de luxe – un vêtement célébré jusque dans chacun des clichés, tous baptisés ici "Le smoking".

La campagne tranche radicalement avec celle lancée à quelques jours près pour la promotion de "La Collection de Paris", où Slimane jette son dévolu sur Cara Delevingne, métamorphosée en "Black Swan" insolent... En mettant parallèlement en scène Jane B., il rend grâce, avec la plus grande délicatesse qui soit, à celle qui trente ans avant la création du tunnel sous la Manche symbolisait déjà le rapprochement entre Britanniques et Français.

Un clap de fin fabuleux, alors que les regards se tournent déjà vers celui qui est pressenti pour reprendre le flambeau : Anthony Vaccarello, déjà remarqué pour son travail chez Versace. Attendu pour le 1er mai, juste à temps pour la collection printemps-été 2017 qui sera présentée à l'automne à venir, le jeune talent Belge de 33 ans, après Slimane, Alber Elbaz et Tom Ford, pourrait bien donner une nouvelle impulsion à la maison Saint Laurent.

Jane Birkin
Jane Birkin

Héloïse Famié-Galtier