Accueil
Mode
Chaussure
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Fashion week de paris : défilé H&M Studio, l'esprit d'équipe

.

Pour son défilé à contretemps printemps/été 2017, la marque "high street" se réapproprie les codes du sportswear et revoit les contours du masculin/féminin. Un grand coup de frais sur la mode.

Elle est belle la mode H&M, celle qui ne cesse de se réinventer, celle qui passe d'une collaboration chic avec Isabel Marant à un duo pop Kenzo en un claquement de doigt, celle qui séduit... au quotidien. Pendant le défilé de la ligne Studio, c'est dans une boutique de la marque version 3.0, très luxe, dans laquelle on a eu l'impression de pénétrer. Puretrend vous partage sa vision du show d'exception qui a eu lieu hier soir au Tennis Club parisien.

LA VÉNÉRATION DES SŒURS HADID

Au fil de ce défilé mixte, où Amber Valletta, Lineisy Montero ou Winnie Harlow faisaient aussi le show, on aura surtout noté la présence des soeurs Hadid. Bella et Gigi élevées au rang de vestales superstars lors de leurs passages sur le catwalk, filmées jusqu'en coulisses avant le début du show... Emblématiques, pas consensuelles – l'image de la génération H&M.

.
3 photos
Lancer le diaporama
. .
. .
. .

LE MONOCHROME STAR

L'imprimé n'est plus, vive le monochrome élevé au rang d'absolu : pour le géant de la mode suédois, le colorblock s'impose dans des tons radicaux, surprenants (noir, blanc, marine, olive ou fuschia pour les garçons et les filles) en ce printemps/été 2017. Matières techniques et dentelle associées, pois ton sur ton, voile et guipure, damassés qui revisitent les costumes d'été (homme ou femme), au croisement du vêtement de travail et de l'uniforme cool... Un parti-pris qui convaint d'emblée et colle parfaitement au concept "see now, by now" de ce vestiaire qu'on peut se procurer dès le lendemain online ou en boutique. On fonce.

.
3 photos
Lancer le diaporama
. .
. .
. .

LA PARITE DE MISE

Lors de son précédent défilé Studio, H&M faisait déjà l'éloge du "gender fluid" et d'une mode qui s'affranchissait des diktats masculins/féminins, pour laisser la part belle à un troisième sexe. Avec ce nouveau show d'une sobriété sans égal mais au fort pouvoir symbolique, l'enseigne revendique la parité homme/femme, égaux jusque dans la mode qu'ils et elles s'approprient... Entre les lignes, mais aussi sous toutes les coutures.

.
2 photos
Lancer le diaporama
. .
. .

LE SPORTY RÉINVENTÉ

Shorts, kimonos et peignoirs XXL, K-Ways à capuche, rayures tennis : c'est tout le lexique sportswear qui est ici revu, redéfini, reproportionné, l'esprit moins "sweat" que "chill"... Jusque dans le make up frais et glowy des défilantes (teint soyeux, bouche pink), des babouches immaculées comme des tennis repensées, les spartiates à grosses semelles et ces headbands dignes de dieux grecs, ultime référence aux Jeux Olympiques. Un défilé rassembleur, comme une épure, au milieu d'une époque chaotique.

.
3 photos
Lancer le diaporama
. .
. .
. .

L'AMBIANCE SURVOLTÉE

Le final n'était pas encore sonné que déjà la musique de The Weeknd résonnait... Une surprise à l'échelle de l'événement, laidback et résolument tendance. Un mini-concert privé d'une trentaine de minutes pour la star musicale du moment qui avait fait danser les foules à Bercy quelques jours auparavant. Qui a dit que les gens de la mode n'étaient pas des privilégiés ?

Claire Stevens et Pauline Arnal

.
2 photos
Lancer le diaporama
. .
. .