Accueil
Mode
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emily Ratajkowski jugée trop sexy, sa poitrine plombe sa carrière

Si la poitrine d'Emily Ratajkowski lui a un jour ouvert les portes d'Hollywood, il semblerait que la donne ait changé. Récemment interviewée, la belle brune pousse un coup de gueule contre le cinéma qui, jugeant ses seins trop gros, la laisse sur le banc de touche.

.

On l'a découverte topless et en culotte dans le clip "Blurred lines" de Robin Thicke en 2013... Il n'en aura pas fallu davantage pour propulser Emily Ratajkowski sur grand écran. Mais voilà qu'après quelques rôles secondaires dans "Gone girl" ou "We are your friends", la belle peine à trouver du travail à Hollywood. La raison de cette disette de rôles ? La poitrine de la brunette, jugée trop imposante.

.

Interviewée dans la dernière édition du Harper's Bazaar Australie, la bombe de 26 ans en a profité pour pousser un coup de gueule contre l'industrie du film. Et là, c'est la révélation à laquelle on ne s'attendait pas : la poitrine de cette dernière serait finalement davantage un frein qu'un atout...

Les seins de la discorde

Féministe engagée, Emily explique : "Il y a ce truc qui m'arrive souvent. Quand les gens parlent de moi, ils disent : 'Elle est beaucoup trop sexy'. C'est de la discrimination envers les femmes, le fait que l'on ne veuille pas travailler avec moi parce que ma poitrine est trop grosse. Quel est le problème avec les seins ? C'est un superbe attribut de la féminité qui devrait être célébré. En réalité, on s'en fiche, ils sont beaux qu'ils soient gros ou petits. Je ne vois pas pourquoi ça devrait être un souci."

.

Visiblement lassée de jouer uniquement les jolies filles bien roulées, celle qui n'a pourtant pas l'intention de renoncer à ses photos dénudées prône son droit à être sexy ET cérébrale. Fervente militante d'un féminisme où convictions politiques et sexualité affirmée ne seraient pas contradictoires, la belle a bien l'intention de tordre le cou aux préjugés contre les femmes, ainsi qu'au slut shaming.

Ce n'est donc pas de sitôt qu'Emily se rhabillera.