Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Dîner Obama/Hollande : le malaise quand Mary J. Blige chante "Ne Me Quitte Pas"

Malencontreuse coincidence ou signe du destin, on ne saura jamais ce qui aura poussé Mary J. Blige à choisir la chanson de Jacques Brel, "Ne Me Quitte Pas". Ce qui est sûr néanmoins, c'est que cela n'a pas du mettre à l'aise le Président François Hollande. 

Si la réception à la Maison Blanche, pour la visite de François Hollande aux Etats-Unis, était très attendue, les choses ne furent pas si aisée. Sûrement que l'affaire Gayet/Hollande n'est pas arrivée jusqu'aux oreilles de la chanteuse de R'n'B Mary J. Blige qui a décidé d'interpréter une chanson mythique de Jacques Brel "Ne Me Quitte Pas". Seulement il y aurait de quoi mettre mal à l'aise le Président Français au vu de son actualité sentimentale qui défrait la chronique.

Tout commençait bien pourtant lorsque les époux Obama et François Hollande se sont retrouvés pour la réception à la Maison Blanche avec des mets plus que prometteurs. Un menu composé de caviar de l'Illinois, de boeuf du Colorado au bleu de Vermont ou encore d'une ganache au chocolat d'Hawaii. Pour mettre l'ambiance, c'est la chanteuse de R'n'B Mary J. Blige qui a été choisi et lorsque la chanteuse s'élance sur une chanson rythmée, elle ne fait décidément pas l'unanimité aux yeux du Président Français. Tandis que Michelle Obama se lève et esquisse quelques pas de danse et le Président Obama dodeline de la tête au rythme de la musique, François Hollande reste scotché à sa chaise.

Premier flop pour la chanteuse qui aggrave définitivement son cas lorsqu'elle entonne "Ne Me Quitte Pas". Une chanson qui résonne comme le rappel de la fin de l'idylle entre François Hollande et Valérie Trierweiler à cause de la supposée liaison du Président et de l'actrice Julie Gayet. Alors qu'en France les médias et les humoristes comme Nicolas Bedos se sont emparés de l'affaire, les Etats-Unis ne se sont pas vraiment penchés sur le scandale. Heureusement le Président a su contrôler ses émotions et n'a rien laissé paraitre tandis qu'il a déclaré : "La France et les USA ne se quitteront pas". Après que la presse ait quitté la salle des sources racontent que le Président serait monté sur scène pour embrasser la chanteuse.

Pas d'incident diplomatique à signaler donc ! Mais une ironie du sort qui a frôlé le malaise.

À ne pas rater