Accueil
Mode
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Coiffure de star
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Défilé Chanel : 5 choses à retenir du show sur orbite de Karl Lagerfeld

Chanel, collection Automne-Hiver 2017/2018.
Chanel, collection Automne-Hiver 2017/2018.

Pour sa collection Automne-Hiver 2017/2018, Chanel n'en démord pas : la femme au double C sera futuriste ou ne sera pas. Karl Lagerfeld qui faisait de la femme-robot sa silhouette phare pour la collection Printemps-Eté 2017 frappe fort à nouveau. Dans une ambiance spatiale - avec une fusée siglée Chanel qui trône au centre du Grand Palais - la marque dévoile une femme multiple entre belle époque et cosmos. Décryptage d'un show sur orbite. 

1- La silhouette belle époque revisitée

Ballet de robe longue, jupe plissée, col Claudine et cage de cheveux, cette saison, la femme Chanel est au carrefour des années 30 et 60. Elle tire son inspiration de ces deux belles époques, symbole anti-crise. Silhouettes au comble de l'élégance et classicisme, elles feraient presque oublier le décor spatial du défilé. C'était sans compter sur les coupes futuristes et les couvertures de survie portées comme des capes. Revêtues de l'effet matelassé cher à la marque au double C, elles viennent casser les codes. Le ton est donné, Karl Lagerfeld ne compte pas camper sur ses acquis.

2- L'ère de la combinaison en tweed

Chanel révolutionne son tailleur en tweed qui est repensé, reproportionné. S'il se réinventait déjà lors de la collection précédente, il termine sa mue et devient combinaison. Une nouvelle ère pour la prestigieuse marque qui dévoile des silhouettes entre masculin et féminin en combi-pantalon au tissu noble, chic et col façon astronaute. Autrefois conventionnelle, la femme Chanel se fait hybride.

Chanel entre dans une nouvelle ère : celle de la combinaison en tweed.
2 photos
Lancer le diaporama
Chanel entre dans une nouvelle ère : celle de la combinaison en tweed.

3- Le cuir saturne et l'argenté futuriste roi

Les classiques retravaillés laissent place à une inspiration futuriste dont Karl Lagerfeld tire parti. Au programme, un cuir vert effet métallisé qui se mêle à l'argenté pour des allures aussi chics que tout droit venues d'ailleurs. Chanel mise sur le total look en associant à ces pièces fortes des bottes scintillantes aux bouts carrés rétro. A ces coloris hors norme s'ajoute le blanc d'hiver, indémodable, qui habille silhouette féminine et masculine, en un immaculé qui n'est pas sans rappeler les combinaisons d'astronaute.

4- Le maxi headband

Accessoire phare du défilé, il vient habiller les célèbres têtes de Kendall Jenner, Gigi et Bella Hadid qui foulent le podium. A mi-chemin entre le bandeau Charleston, années 30 et le bandeau sophistiqué 60's, emprunté à une Bardot iconique, il se réinvente et se porte tantôt strassé, ostentatoire, aussi bien qu'en cuir noir. Il devient un indispensable, un objet de désir hypnotique.

5- L'imprimé mystico-cosmique

Chanel ne s'arrête pas au dessin mystique qui fait sensation depuis quelques saisons. A la limite du cosmique, les robes fluides s'ornent d'un imprimé astronaute, interstellaire, qui reproduit les phases lunaires. Ce n'est plus tant le mystère qui règne en maître qu'un côté Spoutnik, voire un clin d'oeil à l'actualité tandis que l'astronaute français, Thomas Pesquet, gravite au-dessus de la Terre à bord de la Station spatiale internationale. La femme au double C se donne, elle aussi, le droit de s'envoyer en l'air et sans complexe !

Héloïse Famié-Galtier