Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Carmen Dell'Orefice, 82 ans : la doyenne du mannequinat, une passion intacte

A son âge, certaines ont depuis longtemps cessé de vouloir séduire. Pourtant, à 82 ans, Carmen Dell'Orefice exerce toujours son métier de mannequin avec la même passion et le même entrain. Lassée de la mode, elle ? Jamais !

Nombreuses sont les célébrités à avoir pris leur retraite à 80 ans passés. Mais ne parlez pas de ça à Carmen Dell'Orefice. A 82 ans, la mannequin travaille toujours et n'est pas prête à quitter les podiums. Cette native de New York a débuté sa carrière en 1944, à l'âge de 13 ans. En presque 70 ans de métier, on pourrait la croire lassée. C'est tout le contraire !

Dans une industrie où on est considérée comme déclinante à 30 ans, rares sont les cheveux gris. Bien sûr, il existe toujours des exceptions. Pour preuve, à 40 ans, Kate Moss n'a jamais autant demandée. Mais il faut bien avouer que dans un monde qui promeut le jeunisme et la minceur, rares sont les mannequins carte vermeil.

82 et toujours top

Carmen Dell'Orefice se fiche bien d'avoir fêté ses 82 ans, cela ne l'empêche pas de défiler (pour Stéphane Rolland récemment). Alors que bien des grands-mères ont pris leur retraite, elle continue les shootings, perchée sur ses talons hauts. Quand on lui demande si elle n'a pas fait le tour de cette profession qu'elle exerce depuis si longtemps, elle s'étonne. "Nous sommes tous des oeuvres d'art en évolution. J'en apprends encore sur la façon de faire mon travail, et sur qui je suis".

Non, Carmen Dell'Orefice est loin d'être blasée de son métier. Et ça se voit. Sur la couv' de New Look, elle redouble de charisme, avec ses pommettes dessinées au blush et son brushing argenté. En total look noir, elle est impériale.

"Le monde de la mode n'est plus le même"

Si on intérêt pour la mode n'a pas changé, elle remarque bien qu'elle n'évolue plus dans le même environnement. Pour elle, le monde de la mode "a perdu de son glamour". Même chose pour la courtoisie, devenue plus rare. Si les mannequins stars sont toujours là, il n'y a plus de supermodels, noyées sous un flot de jeunes filles qui brisent la distance, distillant leurs grimaces sur Instagram, à l'image de Cara Delevingne.

Reste pour Carmen Dell'Orefice la passion pour un métier. "Lorsque vous comprenez comment rentrer dans la danse, quand le photographe dit "Tiens la pause, fais ça", et que vous allez dans le bon sens, c'est génial". Une irréductible, on vous l'a dit.

À ne pas rater