Accueil
Mode
Chaussure
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Beauty League Awards

Businesswoman et wonder mum : le (double) coup de com' de Beyoncé

C'est peu de dire que Queen B a affolé Instagram hier soir en dévoilant à quelques heures d'intervalle la nouvelle campagne Ivy Park et sa grossesse. Un coup de maître de la part d'une star qui joue mieux que jamais de son image de wonder woman. 

C'est la photo la plus likée de l'histoire d'Instagram. En partageant hier un cliché montrant son ventre rond, Beyoncé était assurée de faire sauter les compteurs. Reine de la pop internationale, la chanteuse est donc de nouveau enceinte, de jumeaux cette fois. Une annonce qui succède à une autre, celle de la sortie prochaine de la nouvelle collection Ivy Park, sa marque de streetwear. Un coup double pour l'über star, plus que jamais au top.

Une business woman prescriptrice

Cela fait longtemps déjà que la carrière de Beyoncé a dépassé le cadre de la chanteuse lambda. Star à part entière depuis son lancement en solo, la petite fille de Houston a bâti un véritable empire aux côtés de son producteur de mari, Jay-Z. Couple le plus riche et le plus influent du show business, ils sont le ying et le yang d'un duo de choc que rien n'arrête.

Il est loin le temps où Beyoncé en poum poum short jouait les bombes dans "Crazy in Love". Depuis, c'est en body en cuir et avec ses danseuses en tenue de Black Panther qu'elle affole les médias comme son public. Artiste engagée, saint-patronne de l'empowerment, elle n'a plus peur de s'imposer comme une icône noire féministe, se servant de ses clips pour dénoncer les violences faites aux Afro-Américains. Un militantisme qui défrise certains et qui confirme le statut et l'aura bien à part de la chanteuse. Prescriptrice, elle diffuse aujourd'hui sa bonne parole en mettant en avant une nouvelle génération de filles à même de porter son message, à l'image de Selah Marley (la petite fille de), Sophie Koella et Yara Shahidi, les trois nouvelles égéries de la collection printemps-été Ivy Park.

Beyoncé, la femme parfaite ?

Guerrière à la ville, Beyoncé revêt un autre visage dans son intimité savamment mise en scène. Épouse dévouée et amoureuse transie, elle est aussi une mère parfaite pour sa petite Blue Ivy, 5 ans. Et le sera à coup sûr pour ses jumeaux à venir.

Loin de ses tenues de combattantes, c'est en soutien-gorge et culotte en satin que la Madone a pris la pose pour illustrer la nouvelle, le ventre nu couvé de ses mains, dans un jardin d'Eden reconstitué à la sauce Interflora. Une image d'Epinal qu'elle assume à 200%, elle qui aime tant jouer des deux casquettes, celle de business woman que rien n'arrête et de femme au sex-appeal qui défonce le plafond, mère et épouse. Une sainte trinité mise ici en image et en scène qui lui vaut des centaines de milliers de mots d'amour.

De quoi clouer le bec à la fois à ceux qui avaient des soupçons sur sa première grossesse, évoquant une possible mère porteuse, et aux autres qui mettent en doute la solidité de son couple, surtout depuis la sortie des images de caméra surveillance montrant sa soeur Solange brutaliser son mari sans qu'elle ne bouge le petit doigt.

En signant son message "The Carters", Beyoncé remet les points sur les "i" et s'affirme plus que jamais comme celle à qui tout réussit. De quoi filer bien des complexes.