Accueil
Mode
Chaussure
Street Style
La petite robe noire
Sélection
Beauté
Maquillage
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Coiffure afro
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Bien choisir sa taille de soutien-gorge : les conseils de la pro

.

Trouver sa taille de soutien-gorge peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Pour vous aider à choisir la taille idéale, nous sommes partie à la rencontre d'une spécialiste de la lingerie qui nous a dévoilé ses astuces de pro.

Selon les chiffres révélés par l'Institut français de la mode, huit femmes sur dix ne connaîtraient pas leur taille de soutien-gorge. Du coup, on a voulu faire le test en se rendant chez un expert du genre : l'atelier parisien de la marque de lingerie française Empreinte. Ici, pas question de vous laisser seule, une conseillère vous accompagne pour être certaine que vous faites le bon choix. Nous avons pris rendez-vous avec la directrice des ateliers de la marque, Noémie Berthaux, qui nous a donné de précieux conseils pour taper dans le mille.

Le test des mensurations

Pour elle, pas de doute : "90% des clientes ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge".

L'erreur la plus commune selon Noémie : un tour de dos trop grand et un bonnet trop petit. Pour vérifier, elle nous accompagne en cabine pour prendre nos mensurations. Résultat des courses, on pensait faire un 85C et on se retrouve avec un 75D. Autant dire qu'on a bien fait de l'écouter !

Mais quand on n'a pas la chance de se faire assister, on fait comment ?

Se concentrer sur le tour de dos et les bretelles

Noémie est catégorique : "La priorité c'est le tour de dos, car c'est lui qui fait plus de 50% du travail en ce qui concerne le maintien. Donc il faut un tour de dos ajusté. Plutôt un peu serré que le contraire, parce qu'un soutien-gorge ça s'assouplit toujours".

Pour s'assurer que c'est le cas, l'experte nous invite à attacher le crochet au premier cran, c'est-à-dire au plus lâche. Une fois que c'est fait, on passe aux bretelles, qu'il ne faut surtout pas resserrer au maximum (comme on a malheureusement l'habitude de le faire) :"Comme le dos est souvent trop grand, le poids de la poitrine est transféré vers l'avant. Le soutien-gorge remonte dans le dos et vous êtes obligée de serrer les bretelles pour gagner du maintien. Ça tire sur le dos, ça déplace le problème et ça met un poids énorme sur les épaules".

Bonjour les marques et l'inconfort...

Le conseil de Noémie sur ce point spécifique : "Pour les bretelles, il faut pouvoir passer deux doigts en dessous, juste au niveau des épaules".

De la résistance oui, mais point trop n'en faut, vous l'aurez compris.

Quelques précisions supplémentaires

Enfin, au sujet des armatures situées au centre, il est nécessaire de s'assurer qu'elles sont bien plaquées sur la peau et qu'elles ne bougent pas d'un iota. Si elles se rebiffent, c'est que le bonnet est trop petit. On fait également le test des mains levées vers le ciel, pour vérifier que la poitrine ne dépasse pas en dessous.

Dernier détail à ne pas négliger : "Il ne faut pas que la poitrine déborde sur les côtés ou que le petit bourrelet soit trop imposant, sinon cela signifie que le soutien-gorge est trop petit. Idem au niveau du décolleté".

Voilà, vous savez tout. Enfin presque, car impossible de nous laisser filer sans une dernière recommandation : "On ne fait que des soutiens-gorge à armatures, car au-delà du bonnet A, la poitrine manque de maintien. Une bande, aussi solide soit-elle, ne suffit pas à remplacer des armatures".

Et si ça fait mal docteur?

"Généralement c'est parce que là encore vous portez la mauvaise taille de soutien-gorge".

Autrement changez de marque et poussez la porte de l'un des ateliers de la marque Empreinte dans laquelle vous serez prise en main du début à la fin. Charms, noeuds, broderies, vous pourrez même faire personnaliser votre lingerie sur place en quelques minutes. On est sous le charme...

L'atelier lingerie Empreinte, 13 rue saint Florentin 75008 Paris

Audrey Salles-Cook