Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alain-Fabien Delon, dandy aux airs de bad boy chez Armani

Alain-Fabien Delon et la mode, c'est une histoire faite pour durer. "Fils de" dont tout le monde parle depuis quelques mois, le jeune homme qui n'a pas encore 20 ans est déjà la coqueluche des créateurs. Après avoir fait ses premiers pas sur les podiums à Milan il y a quelques jours, c'est en front row qu'on le retrouve chez Armani à Paris ce mardi 21 janvier 2014.

Figurant parmi les présélectionnés aux César 2014 pour son rôle dans "Les rencontres d'après-minuit", mannequin chez Gucci à Milan lors du défilé Automne-Hiver 2014-2015, on dirait bien que tout va pour le mieux pour Alain-Fabien Delon véritable révélation 2014 à même pas 20 ans.

Et si question carrière, le plus jeune fils d'Alain Delon s'en sort plutôt pas mal, côté style le succès est également au rendez-vous. Nouvelle coqueluche des créateurs, le jeune homme qui a récemment fait ses débuts en tant que mannequin pour la maison italienne Gucci et qui s'est déjà offert la couv de Vogue a sa place toute réservée en front row. Déjà vu chez Dior aux côtés de Kate Bosworth et Audrey Marnay, c'est chez Giorgio Armani au Palais de Tokyo qu'on retrouve le jeune homme ce mardi 21 janvier 2014.

Allure de dandy, regard de bad boy et mèche rétro façon Beatles décoiffé, Alain-Fabien a tout pour plaire dans le milieu de la mode. Son patronyme étant bien évidemment la cerise sur le gâteau. Ce jour-là, c'est couvert d'un manteau marron au col de fourrure qu'il fait son entrée au Palais de Tokyo. Une pièce encombrante qui disparaît vite pour dévoiler un costume gris porté sur une chemise blanche et accessoirisé d'une cravate grise. Tout comme sa soeur Anouchka habituée des défilés depuis longtemps, Alain-Fabien paraît dans son élément en front row, car non il ne faut pas se fier à sa mine boudeuse.

À ne pas rater
À découvrir