Abdellatif Kechiche, humilié: ''La vie d'Adele ne devrait pas sortir au cinéma''

Publiée Le Mercredi 25 Septembre 2013 à 11:25

Difficile d'être passé à côté du scandale autour du film "La vie d'Adèle". Sacré au Festival de Cannes, ce long-métrage signé Abdellatif Kechiche a eu droit à de vives critiques.... venant directement de l'équipe du tournage. Ainsi, même les deux actrices principales du films, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos se sont plaintes des conditions sur les plateaux. De quoi "écœurer" le réalisateur Abdellatif Kechiche qui se confie à Télérama. 

  • 1/5

Lea Seydoux, Abdellatif Kechiche et Adele Exarchopoulos sur scène pour chercher la Palme d'Or de Cannes 2013. Depuis, la tension est à son comble entre le réalisateur et les actrices.

"La vie d'Adèle" sort au cinéma le 9 octobre prochain et pourtant, son réalisateur Abdellatif Kechiche n'a plus envie de le voir dans nos salles obscures. Sacré au Festival de Cannes puisqu'il a remporté la Palme d'Or, ce long-métrage a été le sujet de diverses polémiques, notamment venant des actrices principales Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos qui se sont plaintes des conditions de tournages.

Kechiche a décidé de répondre à nouveau aux accusations qui lui ont été faites, dans une interview à coeur ouvert pour le magazine Télérama. Et le réalisateur ne pèse pas ses mots pour montrer à quel point il est écoeuré : "Selon moi, ce film ne devrait pas sortir, il a été trop sali. La Palme d'or n'a été qu'un bref instant de bonheur ; ensuite, je me suis senti senti humilié, déshonoré, j'ai senti un rejet de ma personne, que je vis comme une malédiction...".

Le cinéaste est également en colère contre Léa Seydoux qui "vole la vedette au film, ainsi qu'à Adèle Exarchopoulos, et elle ne mesure pas les conséquences désastreuses de ses propos, qui vont empêcher les spectateurs d'entrer dans la salle avec un coeur vierge et un regard bienveillant. D'avance, ils se demanderont : 'Est-ce que cet homme n'a pas harcelé ces jeunes filles ? Est-ce qu'il ne les a pas caressées, aussi, et qu'elles n'osent pas le dire ?'"

Le réalisateur parle ensuite des autres actrices qu'il avait envisagé pour le rôle de Léa Seydoux : "Moi, j'étais prêt à appeler Sara Forestier, qui avait très envie du rôle et que je n'avais pas choisie parce que je trouvais ça presque trop simple, trop évident, vu qu'elle répond au quart de tour. J'avais aussi pensé à Mélanie Thierry, une actrice accomplie. Mais j'aime la difficulté, et ça me semblait un défi de prendre une jeune fille qui aspire à devenir une star."

La suite de l'interview d'Abdellatif Kechiche est à découvrir dans les pages du Télérama. "La vie d'Adèle" sortira dans nos salles obscures le 9 octobre prochain.

A.B

sur le même sujet




commentez !

comments powered by Disqus
Plus de news : Tendance mode