Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

#WomanSpreading : le nouveau mouvement féministe qui buzze sur Instagram

Le "womenspreading", un mouvement qui fait le buzz sur Instagram.
2 photos
Lancer le diaporama

Le "womanspreading" s'impose comme la nouvelle tendance Instagram. Un mouvement engagé qui vient mettre un bon coup de pieds dans les diktats et les comportements socialement acceptés qui ne devraient pas l'être...

L'année 2017 est riche en hashtags pleins de sens et autres mouvements féministes sur les réseaux sociaux. Ainsi le "#HipDips" a émergé cet été pour rendre hommage à la culotte de cheval et des mannequins ont mis en lumière les coulisses des photos parfaites postées sur Instagram, dans une démarche ouvertement body positive. Depuis quelques semaines, c'est un nouveau mouvement qui prend le pas sur les réseaux sociaux avec le "womanspreading", une pose pas anodine qui veut donner un peu plus d'empowerment aux femmes. Décryptage du phénomène.

Le "Womanspreading", qu'est-ce que c'est ?

Ce mouvement s'impose en opposition à ce qu'on a nommé le "manspreading" (ou "étalement masculin") qui désigne un comportement observé chez les hommes, et notamment dans les transports en commun, lorsque ces derniers écartent largement leurs cuisses de sorte qu'ils prennent plus de place que la largeur d'un siège. Une position inconsciente et socialement intégrée qui force souvent les femmes à se replier sur elles-même et à prendre le moins de place possible.

Considéré comme un comportement découlant d'une société patriarcale et oppressif envers les femmes, le "manspreading" est souvent relayé sur les réseaux sociaux dans l'espoir d'une prise de conscience collective. Maintenant, ce sont les femmes qui s'y mettent. Le "womanspreading" désigne alors le fait que de plus en plus de femmes anonymes et artistes posent les jambes écartées sur leurs photos, notamment sur Instagram.

Le message derrière ce mouvement ?

On l'aura compris, le "womanspreading" s'affiche en réponse au "manspreading", mais pas que. Derrière cette démarche, il s'agit de souligner la différence qu'il peut exister dans l'éducation d'une fille et celle d'un garçon. Tandis qu'il est socialement acceptable pour les hommes d'apparaître ainsi les jambes écartées - affichant ainsi d'une certaine manière leur "virilité" - il est jugé vulgaire pour les femmes d'en faire de même.

Quand on y pense, le fait d'"écarter les cuisses" reste très péjoratif pour les femmes et renvoie à leur sexualité, à l'idée de femme "facile" et "soumise". En s'affichant sans tabou dans cette position, des femmes du monde entier souhaitent participer à la désexualisation du corps féminin et à son émancipation des diktats et autres pressions sociétales. Un mouvement qui souhaite donner toujours plus d'empowerment aux femmes et en finir avec un patriarcat bien souvent trop saillant.

Il va falloir s'y faire, les femmes, elles aussi, en ont entre les jambes !

Héloïse Famié-Galtier